L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 27/05/2014 – Burkina Faso, Mali, Sénégal, Guinée, processus de paix, Kidal, énergie solaire, mines, Simandou, Open data,fiscalité, gouvernance.

Mali – processus de paix

Le président Ibrahim Boubacar Keita a demandé l’élaboration d’une feuille de route d’ici dix jours, pour la relance du processus de paix avec les groupes armés du Nord du Mali. Selon Rfi, quatre axes ont été dégagés par le président malien, à savoir : le sécuritaire dans le nord du Mali, le développement, et la cohabitation pacifique entre les populations, et la gouvernance locale.

Sénégal – patrimoine – déclaration

Les membres du gouvernement sénégalais ont jusqu’à la fin juin 2014 pour faire leur déclaration de patrimoine, a fait savoir la présidente de l’Office nationale de lutte contre la corruption, Mme Nafi Ngom Keita. « D’ici fin juin, le président de la République m’a demandé de recevoir les déclarations de patrimoine du Premier ministre, des ministres et de toutes les personnes assujetties à cette démarche » a-t-elle déclaré à la presse.
 
Burkina Faso – énergie solaire
 
Un appel d’offres a été lancé pour recruter un opérateur qui aura à développer 33 MW d’énergie solaire pour la localité de Zagtouli, a fait savoir le gouvernement burkinabé. En ce qui concerne l’énergie le Burkina Faso, actuellement confronté à un déficit, ambitionne d’atteindre une production de 100 MW en 2015
 
Burkina Faso – Open date

Le gouvernement burkina faso va lancer un programme ‘’Open data’’ pour se rapprocher davantage des utilisateurs de donnés et de ses citoyens, lit-on dans un communiqué transmis par Ouestafnews. Dénommé, Burkina Open data Initiative (Bodi), ce projet est soutenu par la Banque mondiale.

Guinée – Simandou – mines
 
Le gouvernement guinéen et trois autres ‘partenaires stratégiques’ ont signé, lundi 26 mai 2014 dans la capitale guinéenne, un cadre d’investissement d’un montant de 20 milliards de dollars américains, destiné à explorer les gisements de fer des blocs 3 et 4 du Simandou, dans le sud-est de la Guinée.Le géant anglo-australien, Rio Tinto, la Société financière internationale (SFI), filiale de la Banque mondiale, et Chinalco, une grosse entreprise chinoise, tous représentés à la signature par leurs principaux responsables, sont les partenaires stratégiques du gouvernement guinéen.

Sénégal – recettes fiscales – hausse

Le recouvrement des recettes fiscales a connu une hausse de 31 milliards FCFA en glissement annuel, a indiqué le gouvernement sénégalais, indique un communiqué du gouvernement. Pour ce premier semestre de l’année un montant total de 449 milliards  FCFA, a été recouvré contre 417 milliards de FCFA  durant la même période de l’année 2013.