L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 27/07/2015 – Côte d’Ivoire, Burkina Faso, bénin, Sénégal : banque, BDK, nomination, fonction publique, fraude, arrestations, grève, économie, prévisions, Uemoa, agriculture, filière cajou.

Sénégal – banque – nomination

La banquière sénégalaise Anta Dioum sera la directrice générale de la Banque de Dakar (BDK), mise en place récemment. Selon jeuneafrique, l’information très prochainement officialisée par la nouvelle institution financière. Mme Dioum a occupé de le poste de directeur adjoint à CBAO.

Côte d’Ivoire – administration – arrestation

Vingt-quatre agents du ministère du commerce, répondant au mot d’ordre de grève de leur syndicat ont été interpellés, ce lundi 27 juillet 2015 et gardés à vue à la préfecture de police d’Abidjan, a constaté APA, sur place dans la capitale économique ivoirienne.« Ce sont 20 hommes et 4 femmes, parmi les premiers à être arrivés au lieu de rassemblement qui ont été interpelés par la police et amenés à la préfecture de police » a déclaré, le Secrétaire général du Syndicat national des agents du ministère du commerce de Côte d’Ivoire (SYNAMIC-CI), Patrice Toto, cité par APA.

Burkina Faso – fonction publique – suspension

Au Burkina Faso, plus de 1.200 agents de la fonction publique en situation “irrégulière” ou “inconnue”, ont été recensés après une opération de vérification effectuée en juin 2015, sur la base du paiement des salaires par billettage, a-t-on appris de source officielle. « Il se dégage une liste provisoire d’agents en situation irrégulière ou inconnue dont l’effectif est arrêté à 1.213 », lit-on dans le communiqué du Conseil des ministres extraordinaire tenu  vendredi 24 juillet 2015.

Burkina Faso – Uemoa – réforme

Le Burkina Faso a engrangé 15 points (par rapport à 2014) dans la mise en œuvre des réformes et programmes de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), indique le ministère de l’économie et des finances, cité par APA. Cette évaluation concerne la période de juillet 2014 à juillet 2015 et 29 programmes et projets communautaires du Burkina Faso, regroupés en trois groupes. Dans le domaine de l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’environnement et les mines, la mise en œuvre de 19 projets indique une performance de 74%. Avec 7 projets, le secteur des infrastructures, des transports, de l’enseignement supérieur et du tourisme, réalise un taux de 56%.

Afrique de l’ouest – filière cajou

En 2015, l’Afrique de l’Ouest est devenue la première zone de production de noix de cajou dans le monde avec une production supérieure à 1 350 000 tonnes de noix brute devant l’Asie (Inde, Vietnam, Cambodge, Indonésie) autour des 1 300 000 tonnes, selon les estimations du site spécialisé commodafrica.com.La sous-région connait une forte croissance de sa production depuis le début des années 2000 (près de 10% par an en moyenne). Depuis 2012, la noix de cajou est devenue la deuxième ressource agricole d’exportation d’Afrique de l’Ouest.

Bénin – croissance – prévisions

Le taux de croissance de l’économie du Bénin, à 5,5% en 2014, sera de 5,6% en 2015 et 6% en 2016, révèle le rapport sur les perspectives économiques 2015 pour le Bénin. « Cette croissance économique projetée à 5,6% en 2015 et 6% en 2016 s’inscrivent dans un contexte marqué par la volonté du gouvernement d’atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement et la mise en œuvre du programme d’investissements structurants », indique le rapport.