L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 27/08/2014 – Côte d’Ivoire, Togo, Uemoa, Mali, Niger: enseignement , recherche, distinction, Justice, Hama Amadou, réconciliation, CDVR, agriculture, élevage, coopération, Minusma.

Côte d’Ivoire – CDVR
 
Des audiences publiques devant confronter bourreaux et victimes de la meurtrière crise postélectorale de 2010-2011 en Côte d’Ivoire vont débuter le 1er septembre 2014 à Abidjan, a annoncé, le président de la Commission justice, vérité et réconciliation (CDVR).Le timing de ces auditions, qualifiées de cruciales pour la réconciliation nationale, est extrêmement tardif, le mandat de la CDVR, déjà prolongé d’un an, s’achevant le 28 septembre 2014.Dernière ligne droite d’un processus qui piétine, elles « n’ont pas vocation à condamner ou à absoudre », mais à « promouvoir une société qui refuse la violence, l’esprit de vengeance et l’impunité », a expliqué Charles Konan Banny, président de la CDVR, sans précision quant à leur durée.Les participants à ces audiences seront issus des “60.000 victimes” entendues lors de séances d’écoute préalables lancées fin février par la CDVR, a-t-il indiqué, cité par l’AFP.
 
Togo – agriculture – élevage – coopération
 
Le Togo importe annuellement entre 30.000 et 40.000 tonnes de viande pour faire face à une consommation locale estimée à 70.000 tonnes. La note est salée, indique le ministère togolais de l’agriculture qui précise que pour renverser cette tendance, le gouvernement, aidé par la Banque mondiale, a entrepris de soutenir le secteur de l’élevage des animaux à cycles courts tels que les ovins, les caprins et les volailles.
 
Uemoa – distinctions – recherche
 
L’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) vient d’annoncer l’attribution des bourses d’excellence à 50 étudiantes et enseignantes-chercheures ouest africaines, en vue de promouvoir l’expertise féminine dans sa zone, rapporte APA. Mise en œuvre dans le cadre du Projet d’appui à l’enseignement supérieur dans les Pays de l’Uemoa, soutenu par la Banque africaine de développement (BAD), ladite initiative a pour objectifs de renforcer les partenariats inter-universitaires dans l’espace Uemoa. Il s’agit aussi d’encourager les candidats aspirant à la profession d’enseignant afin de contribuer au renouvellement du corps enseignant dans les établissements d’enseignement supérieur des pays de l’Uemoa afin d’améliorer, à terme, l’accès des femmes aux postes d’enseignants et de décision.
 
Mali – Nord Mali – attaque – Minusma
 
Le camp de la Minusma de Aguelhoc, dans la région de Kidal (Nord), a été la cible de 8 tirs de roquettes. Aucune victime n’est à déplorer, selon un communiqué de la mission onusienne au Mali. « Une fois de plus, les forces de la paix de l’ONU sont la cible d’attaques lâches et injustifiées. La préoccupation de la Minusma, comme celle du peuple malien est le retour à la paix. Ces attaques ont lieu à la veille de la reprise des pourparlers de paix à Alger, un moment crucial pour l’avenir du pays. Nous mettrons tout en œuvre pour que ces agissements cessent » a déclaré Albert Koenders, chef de la Minusma 
 
Sénégal – Cored – éthique – médias
 
Au Sénégal, le Conseil pour le respect de l’éthique et de la déontologie ( CORED )a mis sur pied, ce mercredi 27 août 2014, son tribunal des pairs pour sanctionner les dérives des journalistes. C’est « à la fois l’aboutissement d’un processus et le point de départ – espérons-nous – d’une nouvelle étape dans la marche des médias au Sénégal » a indiqué dans son discours le président de ce tribunal, Mame Less Camara. Selon lui une nouvelle page  devrait « s’ouvrir une nouvelle page dans la régulation du travail des journalistes, non pas par les Pouvoirs publics ou une quelconque autre autorité, mais exclusivement par les professionnels du secteur eux-mêmes ».
 
Niger – Hama Amadou
 
Le bureau politique du Parlement du Niger a autorisé ce  mercredi l’audition, réclamée par le gouvernement, de son président Hama Amadou par la justice dans le cadre d’une enquête sur un trafic présumé de bébés venant du Nigeria, a-t-on appris de source parlementaire. La levée de l’immunité parlementaire de M. Amadou n’est pas encore requise à ce stade de l’enquête, a expliqué, Mohamed Ben Omar, député proche du pouvoir, troisième vice-président du Parlement et membre de ce bureau, cité par l’AFP.
« L’une des épouses du président de l’Assemblée nationale, considéré comme le principal adversaire du chef de l’Etat Mahamadou Issoufou pour l’élection présidentielle de 2016, est actuellement écrouée dans le cadre de cette affaire retentissante, qui a crispé le climat politique dans le pays » écrit l’AFP.