L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 27/12/2016 : Nigeria, Sénégal, Togo, Burkina Faso : administration, sécurité, Défense, Cedeao, Yahya Jammeh, MCA, coopération.

Nigeria : 50000 emplois fictifs rayés de la fonction publique

Près de 50000 emplois fictifs ont été identifiés et enlevés de la liste de paie de  la fonction publique nigériane, selon le gouvernement fédéral qui précise avoir au cours de l’année pu sauvegarder plus 13 milliards de nairas par mois. Selon Garba Shehu, assistant spécial au bureau de communication de la présidence, qui s’est adressé à la presse ce mardi 27 décembre 2016,  une suite sera donné à cette affaire puisque onze membres de syndicats seront traduits devant la commission contre les crimes financières et économique (EFCC).

Sénégal – Gambie : le Sénégal se dit prêt a prendre ses responsabilités en Gambie

Adoubé par la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (Cedeao), le Sénégal prendra « ses responsabilités», a assuré le ministre des Forces armées sénégalaises , Augustin Tine, cité ce mardi 27 décembre 2016. L’intervention militaire en Gambie pour déloger Yahya Jammeh qui refuse de céder le pouvoir au président élu, Adama Barrow est de plus en plus envisagée par la Cedeao qui a déjà désigné le Sénégal comme tête de pont de cette probable opération.

Togo – Burkina Faso : une centaine de personne arrêtées lors d’une opération commune

Une opération de sécurisation de la frontière entre le Togo et le Burkina Faso a conduit à l’arrestation d’une centaine de personnes a-t-on appris de sources officielles. Les forces de Défense et de sécurité du Burkina et du Togo s’étaient engagé dans cette opération depuis le 21 décembre 2016. Ainsi, côté Burkinabè, « plus de 49 personnes ont été interpellées, 148 engins saisis, 9 fusils calibres 12 récupérés… ». Le bilan côté Togolais fait état de « 62 individus interpelés, 75 motos saisies, 41 coupe-coupe récupérés, des lubrifiants frelatés saisis… ». Selon un communiqué conjoint des deux pays.

Niger : Création d’une agence pour la gestion des fonds du MCA

Le gouvernement nigérien va créer une agence de gestion et de mise en œuvre du Programme Compact accordé par les Etats-Unis au Niger, à travers le Millenium Challenge Corporation (MCC), annonce un communiqué du gouvernement nigérien.La création du MCA/Niger constituait l’une des conditions d’entrée en vigueur et de décaissement des premiers fonds de ce don d’un montant de 437millions de dollars  accordé par le gouvernement américain.