L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 28/07/2015 – Nigeria, Burkina Faso, Nigeria, Côte d’Ivoire : Boko Haram, Buhari, Michel Kafando, remaniement, enseignement, école obligatoire.

Nigeria – téléphonie – taux

Le taux de pénétration du mobile au Nigeria à dépassé le seuil des 100% et est actuellement fixé à 103,91%. Pendant ces quatre dernières années, les investissements dans le secteur des télécoms au Nigeria ont connu un « boom » de 6 400 %, passant ainsi de 500 millions de dollars en 2011 à 32 milliards de dollars en 2014, selon des chiffres officiels. La GSMA, citée par Afriqueitnews estime que cette croissance se multipliera dans les années à venir, du fait que l’accès aux téléphones mobiles devrait doubler en Afrique d’ici 2020.On recense aujourd’hui au Nigéria plus de 196,9 millions de lignes connectées, dont 145,4 millions actives.

Nigeria – Cameroun – Boko Haram

Le chef de l’Etat nigérian, Muhammadu Buhari, arrive à Yaoundé, la capitale camerounaise, le 29 juillet 2015 en fin de matinée, pour une visite officiel de deux jours, apprend-t-on de sources officielles. Après le Niger et le Tchad, ces derniers jours, Boko Harram a conduit ses premiers attentats kamikazes en territoire camerounais, tuant une cinquantaine de personnes et causant une centaine de blessés dans cinq attentats perpétrés par des jeunes filles dans les villes de Fotokol et de Maroua, situées dans la région de l’Extrême-Nord.

Burkina Faso – Michel Kafando – remaniement

Le président Burkinabè Michel Kafando a procédé  à un léger réaménagement du gouvernement avec la nomination du colonel Sidi Paré au poste de ministre délégué à la Sécurité, a-t-on appris de sources gouvernementales. Le colonel Paré, 52 ans, magistrat militaire de première classe (équivalent au grade de colonel) décharge ainsi le président Kafando du portefeuille de la Sécurité qu’il occupait depuis le 19 juillet 2015, selon un décret de la présidence.

Côte d’Ivoire – école obligatoire – financement

Le président de la République a déjà dégagé 100 milliards de FCFA pour que le programme de l’école obligatoire de 6 à 16 ans commence en septembre 2015, a affirmé la ministre de l’Education nationale et de l’enseignement technique (MENET), Kandia Camara, citée par l’Agence de presse ivoirienne (AIP).