L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 29/04/2014 – Côte d’Ivoire, Sénégal, Bénin, Mali, Burkina Faso, Cedeao, Africa, réforme, politique, finances, économie, genre, agriculture, frontières

Côte d’Ivoire – politique – présidentielle

L’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Mamadou Koulibaly, a annoncé, mardi 29 avril 2014, à Abidjan, sa candidature pour l’élection présidentielle d’octobre 2015. « Je suis candidat en 2015 pour la présidentielle », a-t-il déclaré au quotidien « Le Nouveau Réveil ». Mamadou Koulibaly, Président de Liberté et démocratie pour la République (LIDER, opposition) est ancien dignitaire du Front patriotique ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo.

Mali – réforme – constitution

La Constitution du Mali, en vigueur depuis 1992, va être révisée dans le cadre d’une série de mesures visant à améliorer le cadre démocratique, a déclaré le Premier ministre Moussa Mara dans sa Déclaration de politique générale, ce mardi 29 avril 2014 devant le Parlement. « Nous engagerons rapidement d’importantes réformes du système et du processus électoral ainsi que des textes régissant l’activité des partis politiques », a indiqué Moussa Mara soulignant que son pays devrait plutôt tendre aujourd’hui vers de ‘’grands et forts ‘’ partis politiques.

Burkina Faso – accident routier

Un camion de transport de marchandises, d’immatriculation ghanéenne a été victime d’un accident de la circulation, ce mardi 29 avril 2014, aux environs de 7h, dans la localité de Kizambo à quelques kilomètres de Gourcy ( Nord). Le bilan fait état de neuf morts dont trois femmes, six hommes, et quatorze , dont quatre (04) graves en instance d’être transférés au Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouedraogo.

Côte d’Ivoire – emprunt – finances

L’Etat de Côte d’Ivoire à travers son Trésor Public et de la comptabilité, a lancé, lundi, sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), un emprunt obligataire par appel public à l’épargne dénommé « TPCI 6,55% 2014–2022 », rapporte Apanews, dans la capitale économique ivoirienne. D’un montant indicatif de 120 milliards de francs CFA, cet emprunt obligataire qui s’achève le 15 mai prochain est rémunéré au taux d’intérêt de 6,55% l’an sur une durée de 8 ans. Le prix d’émission est de 10.000 F CFA.

Sénégal – économie – hausse

Les importations du Sénégal durant le mois de février 2014 ont connu une notable augmentation de 25%, a appris mardi APA auprès de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).Ces importations sont évaluées à 238,8 milliards FCFA, au cours de la période sous revue contre 191,1 milliards FCFA au mois précédent, soit une hausse de 47,7 milliards FCFA en valeur absolue (1 FCFA équivaut à 0,0020 dollar). « Cette évolution est imputable à la hausse des achats à l’extérieur de froment et méteil (7,4 milliards FCFA contre 2,3 milliards FCFA) et de véhicules terrestres (6,2 milliards FCFA contre 2,8 milliards FCFA) », explique l’ANSD. 

Africa –  agriculture – APP

Africa Progress Panel publiera son rapport annuel sur les progrès en Afrique – Grain, Fish, Money – Financing Africa’s Green and Blue revolutions (signifiant littéralement Céréales, poissons, argent : financer les révolutions verte et bleue d’Afrique), lors du Forum économique mondial pour l’Afrique, à prévu le jeudi 8 mai 2014, Abuja, au Nigeria.

Cedeao – genre – distinction

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao)  a octroyé des bourses d’excellence à 17 jeunes filles sénégalaises issues de familles défavorisées. Cette initiative du Centre de la Cedeao pour le développement du genre a pour but d’aider les bénéficiaires à poursuivre leurs études. Le Centre de la Cedeao pour le développement du genre s’est lancé dans une initiative pour contribuer à l’élimination des disparités genre qui caractérisent le secteur de l’éducation dans la région ouest-africaine.

Bénin – intégration – frontières

Le gouvernement béninois a réduit le nombre de postes de contrôle sur les axes routiers du corridor béninois, a annoncé à Cotonou, François Houessou, le ministre béninois de l’ Intérieur, de la Sécurité publique et des cultes. Le nombre de postes est limité à trois sur l’axe Cotonou- Malanville, ville frontalière avec le Niger; trois sur l’axe Cotonou-Porga, ville frontalière avec le Burkina Faso; un poste sur l’axe Cotonou-Hillacondji, ville frontalière avec le Togo et respectivement un poste sur les axes Cotonou-Kraké, et Cotonou- Igolo, deux villes frontalières avec le Nigéria.