L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 29/04/2015 – Mali, Côte d’Ivoire, Burkina Faso , Cap-Vert, Togo: Faure Gnassingbé, élections, Ecobank, Thierry Tanoh, contentieux, Nord du Mali, société, emploi, entreprenariat.

Mali – nord du Mali

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a appelé ce mercredi 29 avril 2015 à “une cessation immédiate des hostilités” au nord du Mali où des combats ont éclaté entre rebelles et armée malienne pour la première fois depuis plusieurs mois. Dans un communiqué, M. Ban se dit « profondément préoccupé par les graves violations du cessez-le-feu qui ont eu lieu au Mali ces derniers jours, à un moment critique dans le processus de paix ». Ce mercredi 29 avril 2015 Deux membres de la garde nationale malienne, une composante de l’armée, ainsi qu’un enfant, ont été tués dans la matinée à Goundam (80 km de Tombouctou) par des hommes armés. Une reprise des hostilités qui met en péril, le processus de paix, selon les observateurs.

Côte d’Ivoire – Thierry Tanoh – Ecobank

La Haute cour de Justice britannique a intimé à l’ancien dirigeant d’Ecobank de ne pas demander le versement des 13,2 milliards de FCFA (environ 20 millions d’euros) auxquels la banque avait été condamnée à Lomé et Abidjan. Selon le site de JeuneAfrique, le contentieux qui oppose Ecobank ‎(ETI) à Thierry Tanoh, son ancien directeur général, licencié en 2014 après une longue crise de gouvernance, a enregistré un nouveau rebondissement. Après avoir été condamné par le tribunal de commerce d’Abidjan et par le tribunal du travail de Lomé, le groupe bancaire panafricain a contrattaqué à Londres devant le tribunal de commerce de la Haute Cour de Justice, en vertu d’une clause figurant dans le contrat de travail par signé l’ex-dirigeant d’Ecobank.

Togo – Faure Gnassingbé

Faure Gnassingbé a été déclaré vainqueur de la présidentielle togolaise du samedi 25 avril 2015 avec 58,75% contre 34,95% pour Jean Pierre Fabre. En attendant donc la décision finale de la Cour constitutionnelle qui doit pouvoir entrer en possession du rapport de la Commission électorale nationale indépendante, dès ce mercredi 29 avril 2015. Les trois autres candidats Mohamed Tchassona Traoré-MCD (0,99%), Aimé Tchabouré Gogué-ADDI (3,08%) et Gerry Komandega Taama-NET (1,06%) arrivent très loin derrière.

Burkina Faso – société – entrepreneuriat

Le gouvernement de la Transition au Burkina Faso a annoncé la mise en place deux fonds,  d’un montant total de 317 milliards, l’un pour l’entrepreneuriat féminin et l’autre pour le secteur informel, dans le cadre du Programme socioéconomique d’urgence de la Transition (PSUT). Selon le quotidien national, Sidwaya, la phase de décaissement de ces fonds qui ont pour but de lutter contre la pauvreté et la vulnérabilité des femmes et des jeunes a été lancée le 28 avril 2015 à Bobo-Dioulasso.

Cap –Vert – économie – réforme

Le gouvernement du Cap-Vert demandera à l’Assemblée nationale (Parlement) une autorisation législative pour, dans un délai de 180 jours, élaborer un nouveau code du travail qui permettra qu’il y ait plus d’investissements économiques et de créations d’emplois dans le pays, rapporte la Pana, de source officielle. Selon le porte-parole du gouvernement, M. Démis Lobo, la révision du Code du travail capverdien « entend promouvoir la croissance économique, l’amélioration de la compétitivité d’entreprise, notamment la prise de mesures de flexibilité du marché du travail en liaison avec la sécurité du travail, l’augmentation de la productivité et de l’employabilité ».