L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 29/05/2015 – Nigeria, Côte d’Ivoire, Mali, Burkina Faso, Sénégal : Nord Mali, exaction, médiation, enfance , droit, révolution, Blaise Compaoré, , grippe aviaire, énergie, Allassane Ouattara, démocratie.

Mali – médiation – appel

Le groupe des médiateurs dans le conflit au Mali a exprimé ce vendredi 29 mai 2015, ses « vives préoccupations » face à la « persistance des affrontements en violation des accords de cessez-le-feu en vigueur et déploré les souffrances et exactions que continuent à subir les civils innocents des suites de ces affrontements ». Dans un communiqué lu par Ouestafnews, la médiation « exhorte à nouveau, toutes les Parties à montrer leur engagement pour la paix de manière à favoriser la création d’un climat de sérénité et de confiance nécessaires pour mener à bon port le processus de paix et de réconciliation en cours ».

Côte d’Ivoire – Alassane Ouattara – promesse

Le président ivoirien Alassane Ouattara a promis de quitter le pouvoir après deux mandats s’il est réélu en octobre, a affirmé la présidente de la Commission de l’Union africaine (UA), Nkosazana Dlamini-Zuma, après un entretien avec lui. « Le président de la Côte d’Ivoire a déclaré au Dr Nkosazana Dlamini-Zuma qu’il se retirera après son second mandat comme président, s’il est élu », selon un communiqué de l’UA publié ce vendredi 29 mai 2015.

Sénégal – enfance – droit

Un organe spécialisé de l’Union africaine (UA) a invité le Sénégal à mettre fin à la mendicité des enfants, à la suite d’une requête de la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’Homme (Raddho), a indiqué cette ONG vendredi à Dakar. Selon, l’AFP, le Comité africain d’experts sur les droits et le bien-être de l’enfant, une instance de l’UA, avait été saisi en 2012 d’une plainte de la Raddho, basée à Dakar, et du Centre pour les droits de l’Homme de l’Université de Pretoria sur les violations par le Sénégal des textes nationaux et internationaux sur les enfants.Les plaignants avaient notamment indiqué qu’au Sénégal, des milliers d’enfants, appelés “talibés”, “âgés de 4 et 12 ans, sont forcés par leurs marabouts (chefs religieux) de travailler dans les rues comme mendiants” et vivent dans des conditions de promiscuité favorisant des maladies et des déviances sociales.

Côte d’Ivoire – santé – grippe aviaire

Le virus de grippe aviaire est soupçonné dans un élevage traditionnel de plus d’une centaine de volailles à Bouaké (379 km au Nord d’Abidjan), a annoncé, ce vendredi 29 mai 2015, le ministre ivoirien des ressources animales et halieutiques, Kobénan Kouassi Adjoumani. « Nous informons de la suspicion du virus de la grippe aviaire dans des prélèvements effectués suite à des mortalités massives constatées le 18 mai 2015, dans une basse-cour, au quartier Koko de la ville de Bouaké », a affirmé le ministre Adjoumani au cours d’une conférence de presse, indique l’agence ivoirienne de presse (offcielle). « il n’existe qu’un seul foyer isolé et maitrisé. Sur les 138 volailles, 93 ont été atteintes et les autres survivent » a précisé le ministre

Burkina Faso – révolution – distinction

La trentaine de personnes tuées, pendant l’insurrection populaire d’octobre 2014  qui a renversé le président Blaise Compaoré, seront élevées samedi 30 juin à la dignité de «héros nationaux», annonce le gouvernement burkinabé. Selon le ministre en charge de la Sécurité, Denise Auguste Barry, patron du comité national d’organisation de cette journée, l’objectif global est la commémoration et l’institutionnalisation d’une journée nationale, visant à créer une «mémoire collective» en lien avec toutes les autres insurrections  que le Burkina Faso a connu.

Nigeria – Cedeao – énergie

Les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) s’organisent pour faire face à la crise énergétique qu’ils connaissent actuellement. Ils organiseront à cet effet, les 16 et 17 juin 2015, le sommet ouest-africain de l’énergie qui se tiendra à Lagos, au Nigeria. Cette rencontre, qui rassemblera plus de 100 délégués, aura pour objectif de définir des solutions et des plans qui permettront à la région de venir à bout de cette crise. Entre autres options envisagées, l’inclusion des entités privées dans le secteur énergétique, l’accroissement des montants investis dans les énergies renouvelables, ainsi que la construction de turbines.

Burkina Faso – colloque – Etat de droit – démocratie

Un colloque international sur «l’Etat de droit, la démocratie et les changements anticonstitutionnels de gouvernement» s’est ouvert le 28 mai 2015 au Burkina Faso, sept mois après l’insurrection populaire qui a secoué ce pays. Présent à l’ouverture de la rencontre,  le président de la Transition burkinabè, Michel Kafando, s’est « réjoui du choix de ce thème d’une actualité brûlante… ».Selon M. Kafando, « les changements anticonstitutionnels de gouvernement dans nos Etats africains sont souvent la conséquence de blocages institutionnels profonds, le résultat de l’impuissance de nos mécanismes institutionnels à prévenir et à remédier ces blocages».Les chercheurs et praticiens du droit venus d’Afrique, d’Amérique et d’Europe vont, durant trois jours, faire des propositions, sur comment remettre le constitutionnalisme dans les constitutions africaines, comment concilier à la fois les droits politiques et les droits économiques et sociaux des citoyens.