L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 29/06/2016 – Mali, Sénégal, Nigeria : Minusma, mandat, renforcement, gouvernance locale, décentralisation, transport aérien, société, religion

 
Mali – Minusma – renforcement

Le Conseil de sécurité a augmenté ce mercredi 29 juin 2016 de 2.500 hommes environ les effectifs de la force de l’Onu au Mali (Minusma), en butte aux attaques des groupes armés dans le nord du pays, et l’a dotée d’un mandat plus offensif pour protéger les civils et son personnel.  Selon l’AFP, la résolution, préparée par la France et adoptée à l’unanimité des 15 pays membres, renouvelle pour un an le mandat de la Minusma. Elle fait passer l’effectif autorisé des Casques bleus à 13.289 soldats (au lieu de 11.240) et 1.920 policiers (contre 1.440).

Sénégal – transport aérien

La compagnie Emirates va renforcer à partir sa présence à Dakar avec la venue d’un Boeing 777-300ER, annonce l’entreprise dans un communiqué. Au départ Dakar les passagers vont bénéficier de 372 places de plus.

Nigeria – religion – société

Le gouvernement de l’état de Lagos a procédé ce mercredi 29 juin 2016 à la fermeture de près d’une centaine de lieux de culte chrétiens et musulmans pour cause de pollution sonore, a appris Ouestafnews de source médiatique locale. Selon les informations rapportés par The Vanguard, il s’agit de 20 mosquées et de 70 églises localisés à Lagos, la capitale économique nigériane.

Sénégal – décentralisation – dysfonctionnements

Des réponses doivent  être apportées aux dysfonctionnements notées dans la mise en œuvre de la première phase de  l’acte 3 de la décentralisation, a fait savoir le  ministre de la Gouvernance locale, du développement et de l’Aménagement du territoire, Abdoulaye Diouf Sarr, cité par l’Aps. Adopté sous le magistère du président Macky Sall, ce dispositif de gouvernance locale reste très critiqué.

Guinée – Côte d’Ivoire – réfugiés

Une trentaine d’Ivoiriens réfugiés en Guinée  depuis plusieurs années, ont rejoint par avion leur pays natal dans la journée du 28 juin 2016.Ces réfugiés font partie des 7000 Ivoiriens qui ont trouvé refuge sur le sol guinéen depuis l‘éclatement de la crise politico-militaire en Côte d’Ivoire en 2002.