L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT – 30 /10/2015 – Bénin, Côte d’Ivoire, Nigeria, Sénégal : MTN, amende, trésor public, Centif, corruption, politique, opposition, PDS

Bénin – corruption – concertation

Un cadre de concertation réunissant les organes de contrôle de l’Etat, la cellule nationale de traitement des Informations financières (Centif), et des organisations de la société civile, a été créé ce mois d’octobre 2015 en vue de lutter efficacement contre la corruption au Bénin. Le cadre a été créé par l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (ANLC), une Institution publique autonome au Bénin. « Ce creuset se veut un cadre de partage d’informations et d’actions pertinentes pouvant à terme inverser la courbe exponentielle de la corruption au Bénin », a  déclaré Guy Ogoubiyi, président de l’ANLC, cité par Xinhua.

Côte d’Ivoire – Trésor public

Le trésor public ivoirien va émettre, mardi 02 novembre 2015, un bon par adjudication pour un montant de 50 milliards FCFA sur le marché monétaire régional dont l’échéance est fixée au mardi 31 octobre 2017, rapporte l’Aip (officielle). Les bons du trésor par adjudication sont des titres représentatifs de créances sur le trésor. Cette émission vise à “rouler” la dette existante arrivant à maturité et de financer les nouveaux déficits.

Nigeria – amende – MTN

Le groupe de télécoms MTN a jusqu’au 16 novembre pour régler l’amende infligée 5,2 milliards de dollars,  le 26 octobre dernier, rapporte l’agence Reuters,  qui cite un porte-parole de la Commission nigériane des communications. MTN est sanctionné pour ne pas avoir « coupé les lignes des utilisateurs ayant des cartes SIM non enregistrées », conformément à une directive donnée à tous les opérateurs télécoms du pays dans le cadre de la lutte contre les activités criminelles dont le terrorisme.

Sénégal – politique – grogne

Le Cadre de concertation des leaders de l’opposition et le Front patriotique pour la défense de la République (FPDR) vont entamer “sous peu’’ une série de “manifestations permanentes’’ et une « mobilisation sans faille »  à la Place Sowéto, devant l’Assemblée nationale, pour notamment « restaurer la dignité parlementaire », ont annoncé ce vendredi 30 octobre 2015, leurs leaders respectifs. De nombreux militants et représentants de partis d’opposition ont répondu, cet après-midi, au rassemblement devant le siège du Parti démocratique sénégalais (PDS) à l’appel de ces plateformes de l’opposition, selon l’Agence de presse sénégalaise (Aps).