L’Afrique de l’ouest en bref à 19H 00 GMT, 31/08/2015 – Nigeria, Sénégal, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Cedeao : Dangote Cement, industrie, investissement, croissance, prévision, éelctions, Onuci, climat, Cop 21.

Nigeria – Dangote Cement – investissement – industrie

L’homme d’affaires nigérian Aliko Dangote  a annoncé, ce lundi 31 août 2015, qu’il envisage d’investir dans les secteurs du ciment, de la production d’électricité et des mines de charbon au Zimbabwe. Dangote Cement, fleuron de Dangote Group, pourrait construire dans ce cadre une cimenterie ayant une capacité de production de 1,5 million de tonne pour un investissement de 400 millions de dollars si toutes les approbations nécessaires sont reçues, a déclaré l’homme le plus riche d’Afrique à la presse à Harare, à l’issue d’une rencontre avec le président zimbabwéen Robert Mugabe. 

Sénégal – Cedeao – croissance – prévision

La croissance économique pourrait baisser à 5,6 % dans la Communauté économique des Etats de l’Afrique l’Ouest (Cedeao), en 2015, à cause surtout des fluctuations des prix des matières premières et des risques d’insécurité dans certains pays de l’organisation, a indiqué, ce lundi 31 août 2015, à Dakar, l’économiste sénégalais Pierre Ndiaye. Cité par l’Aps, M. Ndiaye par ailleurs directeur général de la planification et des politiques économiques au ministère sénégalais de l’Economie et des Finances, a fait savoir que Les prévisions font état d’un taux de croissance de 5,6 % à la fin de 2015, ce qui serait selon lui une « légère baisse » par rapport à la croissance des pays de la région en 2014.

Burkina Faso – élections – CDP

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex-parti au pouvoir au Burkina Faso) envisage de remplacer ses candidats déclarés inéligibles, afin de prendre part aux législatives du 11 octobre 2015, a annoncé le président du parti, Eddie Komboïgo, lors d’un meeting à Ouagadougou. Le 25 août dernier, dans la soirée, le Conseil constitutionnel a rendu une décision, déclarant inéligibles aux législatives du 11 octobre, 42 candidats.

Afrique – climat- COP 21

Le financement disponible pour l’organisation de la COP 21 ne sera pas suffisant. C’est ce qu’a annoncé Christiana Figueres, la secrétaire exécutive de la convention-cadre de l’ONU pour le climat. « J’ai le regret de vous annoncer que nous actuellement un déficit de 1,2 millions d’euros  juste pour couvrir les sessions prévues à l’ordre du jour. » a-t-elle déclaré à l’ouverture de l’avant-dernière session de négociation avant la tenue de la conférence. Le déficit concerne non seulement la conférence elle-même, mais également la dernière session de négociation qui se tiendra du 19 au 23 octobre 2015 à Rhéane. « La somme dont nous aurions besoin pour l’organisation de la COP 21 en octobre est de 900 000 €. En outre, nous avons toujours un déficit de 300 000 € pour la réunion d’octobre elle-même» a-t-elle précisé, citée par Agence Ecofin.

Côte d’Ivoire – élections – Onuci

La représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire Aïchatou Mindaoudou a appelé, ce lundi 31 août 2015 , les acteurs politiques ivoiriens à faire preuve de “retenue” dans leurs propos et à tout mettre en œuvre pour contribuer au maintien d’un environnement électorale apaisé quelque 55 jours de la présidentielle Ivoirienne. « La Côte d’Ivoire s’achemine vers l’élection présidentielle d’octobre 2015. Ce scrutin sera l’occasion pour le peuple ivoirien de tourner définitivement la page des temps de crise et de renouer avec les principes démocratiques », rapporte un communiqué de la mission onusienne .