L’Afrique de l’Ouest en bref à 19H00 GMT, 04/09/2013 – Nigeria, Burkina, Uemoa, Bceao, électricité, finance, sécurité alimentaire

Nigeria – électricité

Le groupe bancaire nigérian United Bank for Africa (UBA), prévoit d’injecter 2 milliards de dollars dans le financement du secteur énergétique à travers l’Afrique, a indiqué son directeur général Phillip Oduoza. « Nous intervenons dans le financement de la production et de la distribution et dans les trois années à venir nous voulons investir deux milliards de dollars au Nigeria et en Afrique», a –t-il déclaré cité par le site internet du quotidien nigérian Thisday.

Uemoa- croissance

Le taux de croissance globale de 7% prédit pour les huit pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), en 2014, risque de ne pas se concrétiser, a déclaré ce mercredi 4 septembre 2013 la Banque centrale des états de l’Afrique de l’ouest (Bceao). Cité par l’Agence de presse sénégalaise, le gouverneur de la Bceao, Tiémoko Meyliet Koné, a précisé que le principal facteur de risque est l’impact négatif du ralentissement de la croissance dans les pays émergents sur les cours mondiaux des produits de base exportés par les pays de l’Union.

Finance- taux directeurs

Les taux directeurs de La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao) vont baisser de 25 points de pourcentage, selon une annonce de la Banque faite ce mercredi 4 septembre 2013 à son siège à Dakar. « Le taux minimum de soumission aux opérations d’appels d’offres d’injection de liquidités passe de 2,75 % à 2,50 % et le taux de guichet de prêt marginal est fixé à 3,50 % contre 3,75 % précédemment», indique le communiqué de la Banque, repris par la presse à Dakar.

Burkina Faso- Sécurité alimentaire

Le Burkina Faso va recevoir un don de 2,5 milliards FCFA en provenance du Fonds koweitien pour le développement économique. Cet argent est « destiné à l’alimentation d’un Fonds de promotion à la sécurité alimentaire», indique un communiqué du gouvernement burkinabé, consulté par Ouestafnews, ce mercredi 4 septembre 2013. En Afrique de l’ouest, plusieurs pays notamment ceux situés dans le Sahel sont sous la menace de l’insécurité alimentaire du fait des mauvaises récoltes constatées ces dernières années.