L’Afrique de l’Ouest en bref à 19H00 GMT, 10/09/2013 – Nigeria, Côte d’Ivoire, Togo, Mauritanie, Sénégal, bourse, investissement, croissance

Nigeria – Investissement

Le Nigeria occupe la seconde place des destinations africaines les plus attractives pour les entreprises, selon la 3è édition du rapport annuel du Sud africain, Rand Merchant Bank (RMB). Classé troisième l’année dernière, le géant ouest africain surclasse désormais l’Egypte et talonne de près l’Afrique du Sud.

Côte d’ivoire – dette

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a sollicité auprès de son homologue Français, François Hollande, l’annulation de 2,9 milliards d’euros de dette que son pays doit à la France, a fait savoir le site jeuneafrique.com. Lors d’une rencontre en marge des 8è jeux de la Francophonie qui se déroulent actuellement à Nice en France, le président Ouattara a demandé « l’abandon pur et simple » de ce montant qui, ajoute jeuneafrique, devrait être converti en financement de projets de développement dans le cadre d’un accord bilatéral

Mauritanie – Sénégal

Le président mauritanien Sid Mohamed Ould Abdel Aziz est arrivé ce mardi 10 septembre 2013 à Dakar pour une visite officielle de 24heures, indique la presse locale. Aucun détail n’a été fourni sur le programme de cette visite.

Togo- Croissance

Le Togo va connaître une baisse de son taux de croissance en 2013 qui sera de 5,5 % (contre 5,9 % en 2012) a fait savoir un communiqué du Fonds Monétaire International (FMI) dont une mission vient de terminer une visite dans le pays. Ce repli de l’économie togolaise, dû à un ralentissement des activités minières et à une pluviométrie peu favorable, devrait cependant s’améliorer pour donner un taux annuel moyen de 6 % pour les trois prochaines années, selon le FMI.

BRVM – repli

La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) d’Abidjan a clôturé sa séance de cotation de ce mardi 10 septembre 2013 en baisse, selon un communiqué de l’organisation. L’indice BRVM 10 est passé de 220,56 à 219,31 points, soit un repli de 0,57%. L’indice BRVM composite a, quant à lui, lui cédé 0,3 4% passant de 202,12 à 201,44 points. La BRVM est une bourse régionale commune aux huit pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine.