L’Afrique de l’ouest en bref à 19H00 GMT, 15/11/2013 – Gambie, Burkina Faso, Guinée, Bénin, Togo, élections, Taiwan,Burkina Faso, coopération, visite

Gambie – Taïwan

Après dix huit ans  de partenariat, la Gambie a mis fin ce jeudi 15 novembre 2013 à ses liens diplomatiques avec l’île de Taïwan, annonce un communiqué de la présidence gambienne. Selon les autorités gambiennes cette décision obéit à la conservation des « intérêts nationaux stratégiques ». A l’échelle du continent africain, seuls trois pays maintiennent désormais des relations diplomatiques avec Taïwan, à savoir le Burkina Faso, le Swaziland et Sao Tomé.

Burkina Faso – coopération

Le Burkina Faso a signé un accord de prêt de 20 millions de dollars Us avec le Fonds koweïtien pour financer le projet de construction de l’aéroport international Ouagadougou-Donsin, selon des sites d’informations au Koweït. Ce projet a un coût total de 553 millions de dollars.  

Guinée – législatives

Les résultats définitifs de l’élection législative sont attendus dans la soirée de ce vendredi 15 novembre 2013, selon le site guinéenews.com qui cite une source judiciaire affirmant que la Cour suprême de Guinée va se prononcer tard dans la soirée. Tenue fin septembre 2013, l’élection avaient donné des résultats provisoires donnant la victoire au parti du président Alpha Condé et à ses alliés.

Bénin – coopération

Le gouvernement chinois a accordé au Bénin une assistance financière de plus de 16 milliards de francs CFA pour financer les projets de coopérations existants entre les deux pays, selon le site China.org. Les accords ont été signés jeudi 14 novembre 2013, à Cotonou. « Il s’agit d’un prêt sans intérêt  d’environ 12,5 milliards de francs CFA et  d’une aide financière sous forme de don de plus de 4,16 milliards de francs CFA » précise China.org   

Togo – Visite

Le président togolais Faure Essozimna Gnassingbé en visite officiel en France, a été reçu ce vendredi 15 novembre 2013 par son homologue François Hollande, indique des médias locaux. Durant cet entretien de 45 minutes, les deux chefs d’Etat ont fait « le point de la coopération entre le Togo et la France et évoqué d’autres sujets notamment l’aide publique au développement, le Mali et la Syrie » précise le site exclusivetogo. Quelques heures avant le départ du président Faure, des membres de la société civile togolaise avaient adressé une lettre ouverte à François Hollande pour attirer son attention sur les cas de violations des droits humains au Togo.