L’Afrique de l’Ouest en bref à 19H00 GMT, 17/09/2013 – Sierra Leone, Mali, Sénégal, Nigeria, BRVM, viol, Maroc, eau, conférence nationale, bourse

Sierra Leone – viol

Le vice-ministre sierra leonais de l’éducation, Mamoud Tarawali, accusé de viol, coups et blessures sur une étudiante de 24 ans a été mis aux arrêts, rapporte la presse locale, ce mardi 17 septembre 2013. Suite à l’éclosion de cette affaire, la semaine passée M.Tarawali a été limogé du gouvernement.
 
Mali – Maroc

Le Roi Mohammed VI du Maroc effectue  jeudi 19 septembre 2013, une visite officielle  au Mali, pour prendre part à la cérémonie d’investiture du nouveau président malien, Ibrahim Boubacar Keita, selon la presse malienne. Une visite vue comme un nouveau départ entre les deux pays longtemps en froid à cause de la question du Sahara occidentale qui réclame depuis plusieurs décennies son indépendance vis-à-vis du Maroc. A l’instar de son grand voisin l’Algérie, le Mali avait jusqu’ici apporté son soutien à la cause sahraouie.
 
Sénégal – eau

La pénurie d’eau qui frappe la ville de Dakar, en est à son sixième jour ce mardi 17 septembre 2013. La Sénégalaise Des Eaux (SDE), l’entreprise nationale chargée de la production et de la desserte n’est toujours en mesure de régler la panne survenue à la station de Keur Momar Sarr (Nord ouest).
 
Nigeria – conférence nationale

Le  président du sénat nigérian s’est dit favorable à l’organisation d’une conférence nationale sur la question ethnique au Nigeria et ses implications au sommet de l’Etat. « En prévision des élections présidentielles de 2015, le discours ethniciste infeste déjà l’espace politique »  déploré ce mardi 17 septembre 2013 David Mark, dans son discours marquant l’ouverture d’une nouvelle session du sénat. L’appel du président Mark intervient dans un contexte houleux pour le parti au pouvoir, où une partie des cadres issus principalement du nord conteste le leadership de l’actuel président Goodluck Jonathan, un chrétien du sud.

BRVM – repli

La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) d’Abidjan a clôturé sa séance de cotation de ce mardi 17 septembre 2013 en baisse,  selon un communiqué de l’organisation. L’indice BRVM 10 est de  222,96 à 219, 47 points, soit un repli de 1,57%. L’indice BRVM composite a pour sa part cédé 1,30% passant de  204,15  à 201, 49 points.