L’Afrique de l’ouest en bref à 19H00 GMT, 21/11/2013- Mali, Togo, Bénin, Gambie, Côte d’Ivoire, justice, médias, commerce, croissance,informatique

Togo – justice

Le juriste togolais, Koffi Kumelio Afande a été élu par l’Assemblée générale des Nations Unies juge permanent au Tribunal pénal International (TPIY) pour l’ex- Yougoslavie, selon la presse togolaise.Elu, le 19 novembre 2013, M. Afande a obtenu 108 voix, plus de la majorité requise (98 voix) face à des concurrents australiens et estoniens. Le TPIY institué en 1993, a pour mission de juger les crimes commis par des personnes physiques sur le territoire de l’ex-Yougoslavie depuis 1991.

Mali – médias

Une délégation de l’Ong internationale de défense des droits humains, Article 19 séjourne actuellement au Mali dans le but de faire une évaluation de la situation en matière de sécurité et sensibilisera les autorités sur les besoins de protection des journalistes, des femmes et des défenseurs des droits humains. «La liberté d’expression et l’accès à l’information constituent un des gages de la stabilité et del’état de droit et sont une condition sine qua non pour garantir la paix, la réconciliation ainsi qu’un  débat  ouvert  sur  les  questions  d’intérêt  public»,  a  souligné  Fatou  Jagne  Senghor, directrice Régionale d’Article 19 en Afrique de l’Ouest dans un communiqué transmis à ouestafnews.

Bénin – commerce

La sixième édition de foire des produits chinois s’est ouvert ce mercredi 20 novembre 2013 à Cotonou, selon la presse locale. Organisée conjointement par le ministère chinois du Commerce et le ministère béninois de l’Industrie, du Commerce et des Petites et moyennes entreprises, cette foire constitue une tribune d’ exposition des produits chinois destinés à la vente dans les marchés béninois et ouest-africains. Jusqu’au 23 novembre 2013, l’événement réunit  50 entreprises chinoises et plus d’une centaine d’exposants.

Gambie – croissance

La croissance économique en Gambie devrait atteindre, le taux de 6%, selon une annonce faites par une délégation du Fonds monétaire internationale qui a séjourné dans le pays début novembre 2013.  « la croissance reste soutenue par le retour progressif des activités agricoles suite à la sécheresse constaté en 2011 et un dynamique secteur touristique » précise le communiqué parvenu à Ouestafnews.

Côte d’Ivoire – informatique

Le piratage des logiciels informatiques a fait perdre à la Côte d’Ivoire la somme de 8 milliards FCFA, en 2011, selon le site de télévision nationale ivoirienne (RTI). Selon la même source, en Côte d’Ivoire, ce sont près de 80% des logiciels qui sont piratés. Pour l’année 2013, le taux de piraterie est passé à 81%, Afin de trouver des solutions a ce fléau un séminaire a été organisé par le Bureau Ivoirien des droits d’auteurs en partenariat avec la société Microsoft et SAGE, le Jeudi 21 Novembre 2013 à Abidjan.