L’Afrique de l’ouest en bref à 19H00 GMT, 27/11/2013 – Mali, Bénin, Nigeria, Togo, Brvm, Sanogo, arrestation, manifestation, bourse, énergie.

Mali – Sanogo

Le général Amadou Aya Sanogo, a été placé en détention ce mercredi 27 novembre 2013 suite à son inculpation pour  meurtres et complicité de meutres, relèvent la presse locale.  L’auteur du coup d’état du 22 mars 2013, qui refusait de déférer à toute convocation des juges avait été cueilli dans la matinée par des militaires et amené devant un procureur pour interrogatoire.

Togo – manifestation

La mouvance féminine du Collectif Sauvons le Togo (CST), organisation regroupant des partis politiques et des organisations de la société civile a annoncé la tenue d’une manifestation prévue les  29 et 30 novembre 2013. Au programme des marches pacifiques et des meetings sont prévus pour réclamer la lumière sur l’affaire des incendies criminels qui ont ravagé plusieurs marchés de la Capitale Lomé et la libération de leurs sympathisants détenus dans le cadre de cette affaire.

Nigeria – électricité

La production d’électricité dans le pays avoisine les 4000 mégawatt selon un officiel de la Transmission Company of Nigeria (TCN) entreprise chargée de la distribution. « Ce taux de production est le résultat des travaux des réhabilitation effectués sur la centrale de OKpai dans le Delta du Niger dont les pipelines avaient été vandalisés » a déclaré à la presse Mme Seun Olagunju, directrice des Affaires publiques de la TCN.

Bénin – arrestation

L’ancien leader du mouvement d’émancipation du Delta du Niger (Mend), Alhaji Mujahid Dokubo-Asari, a été arrêté par la police béninoise, selon la presse locale. Agé de 49 ans, M. Dokubo-Asari, vivait depuis plusieurs années au Bénin, sous le régime du président Olesegun Obasanjo, le Mend qu’il dirigeait s’était illustré à travers des rapts d’étrangers pour réclamer une part sur les revenus pétroliers. Dans un communiqué ses avocats dénonce un « complot » afin de l’écarter des élections présidentielles de 2015 au Nigeria.

BRVM – baisse

La BRVM a clôturé sa séance du mercredi 27 novembre 2013 en baisse par rapport à la séance précédente. L’indice BRVM 10 est passé de 233,75 à 230,98 points, soit une baisse de 1,19%. L’indice BRVM Composite, pour sa part, a cédé 0,86% à 216,25 points contre 218,13 précédemment. La valeur des transactions s’est établie à 275,95 millions de FCFA contre un 1 milliard de FCFA le mardi 26 novembre 2013.