L’Afrique de l’ouest en bref à 19H00 GMT, 29/11/2013 – Sénégal, Bénin, Burkina Faso, BRVM, corruption, agriculture, coopération, bourse

Sénégal – corruption

La traque des «biens mal acquis» au Sénégal, a ouvert une nouvelle page avec l’incarcération de l’ancien directeur du Port autonome de Dakar (PAD), Bara Sady et de Carmelo Sagna ancien patron de la Société africaine de raffinage (Sar). Envoyés à la prison de Reubeuss, ce jeudi 28 novembre 2013 pour délit présumés de détournements de fonds, ils sont respectivement poursuivis pour 48 milliards et 30 milliards FCFA avec d’autres présumés complices, selon la presse locale.

Bénin – agriculture

La première édition de la foire Agricole Financier dénommée « Agri-Finance », a ouvert ses portes ce vendredi 29 novembre 2013 à Cotonou. « Agri-Finance vise à contribuer au développement de l’ entrepreneuriat agricole et de l’agro-business par l’amélioration de l’accès aux ressources financières pour les acteurs du secteur de l’agriculture » a indiqué, Marcel Djihoun, le promoteur de la foire, cité par Xinhua.

Afrique de l’ouest – insécurité alimentaire

Près de 11 millions de personnes en Afrique de l’Ouest et au sahel sont menacées par la famine malgré une campagne agro-pastorale 2013-2014, a révélé le Réseau de prévention des crises alimentaires en Afrique de l’Ouest et au Sahel (RPCA) qui vient d’achever une réunion annuelle tenue à Abidjan. « La production céréalière au Sahel et en Afrique de l’ouest est estimée à 57 millions de tonnes, soit une hausse de 16%, la production de riz a connu une hausse importante de 31% » précise le communiqué final de leurs travaux, relayé par Xinhua.

BRVM – hausse

La BRVM a clôturé sa séance du vendredi 29 novembre 2013 en hausse par rapport à la séance précédente. L’indice BRVM 10 est passé de 231,55 à 232,92 points, soit une hausse de 0,59%. L’indice BRVM Composite, pour sa part, a gagné 0,52% à 217,86 points contre 216,73 précédemment. La valeur des transactions s’est établie à 145,49 millions de FCFA contre 633,53 millions de FCFA le jeudi 28 novembre 2013.

Burkina Faso – coopération

La France s’engage à hauteur de 300 millions d’euros pour développer les secteurs de la santé, de l’eau et de l’éducation au Burkina, selon Pascal Canfin, ministre français délégué au développement. «Nous avons échangé sur la coopération entre la France et le Burkina. Je suis ici pour signer l’engagement de la France pour les 3 prochaines années dans les secteurs de la santé, de l’eau, de l’aménagement urbain de Ouagadougou » a déclaré le ministre français, cité par le site de la présidence burkinabé.