L’agriculture américaine met pied à Dakar

En plus du Sénégal, les activités de ce bureau vont s’étendre au Burkina Faso, au Mali et au Tchad, selon un document du département de l’agriculture obtenu par Ouestafnews .
Une cérémonie officielle d’ouverture a été organisée le 7 septembre à l’ambassade des Etats-unis à Dakar pour marquer l’ouverture de ce bureau.
"Notre partenariat (avec le Sénégal) vise à renforcer les flux commerciaux dans les deux sens, à promouvoir l’investissement dans le secteur privé (…) et à générer la croissance économique", a déclaré Mike Johanns, en charge du Département de l’agriculture dans le gouvernement américain, cité par la même source.
Il a expliqué le choix de la capitale sénégalaise pour abriter ce Bureau par "l’excellent" état des relations entre le Sénégal et les Etats-unis.
Le Bureau des Affaires Agricoles va travailler avec le Bureau des Affaires Sanitaires, également installé au sein de l’ambassade des Etats-unis au Sénégal pour servir quelques pays de la sous-région.
En 2005, les opérations commerciales entre le Sénégal et les Etats concernant les produits agricoles, y compris ceux de la pêche et de la foresterie, ont atteint un montant de 10,1 millions de dollars, soit plus de 5 milliards FCFA au taux actuel.
Environ 70 % de la population sénégalaise vit de l’agriculture et ce secteur contribue pour 15 % dans le produit national brut.