Lancement d’une pétition pour maintenir une chronique sur RFI

La pétition consultée par Ouestafnews est accessible en ligne sur le site gopetition.com, mais il était difficile d’en identifier l’auteur original, ce dernier ayant utilisé le pseudonyme « master2 » pour poster son texte. Selon le texte lancé au nom des « auditeurs assidus de la chronique politique de Jean Baptiste Placca » et qui justifie le sens de la pétition, le journaliste a été informé depuis le 16 mars 2012 de la décision de RFI qui doit prendre effet à compter du 13 mai.

« Y a-t-il un lien entre cette mesure et les menaces de fermeture de l’émetteur de RFI à Brazzaville après une chronique de Jean-Baptiste Placca consacrée à l’explosion meurtrière, le 4 mars (2012), d’un dépôt de munitions dans la capitale congolaise ? », s’interrogent les initiateurs de la pétition avant de conclure que « la coïncidence est troublante ».

Le texte fait référence à l’explosion survenue dans un camp militaire de la capitale congolaise qui a fait près de 300 morts et plus de 2.500 blessés dans des conditions qui restent encore à éclaircir.

« Rien ne justifie la disparition de cette chronique de l’antenne de RFI », affirment les signataires de la pétition qui se fondent sur sa « popularité ».

Sur gopetition.com, la pétition a déjà été signée par plus de 110 personnes à la date du 14 mai 2012 et elle commençait à faire l’objet de partage à travers les réseaux sociaux.