L’axe Ouaga-Dakar rend hommage à Ki-Zerbo

L’Association des stagiaires et étudiants burkinabé au Sénégal (ASEBS) organise, samedi et dimanche, son week-end culturel annuel, a confié à l’APS son président Olivier Somé, déclarant que cette manifestation sera l’occasion de rendre hommage à l’historien Joseph Ki-Zerbo.
Samedi à 15 h à la salle de conférences de l’UCAD II, l’écrivain Cheikh Hamidou Kane et les historiens Boubacar Barry et Iba Der Thiam, anciens collaborateurs de M. Ki-Zerbo, feront des témoignages sur sa vie, son parcours et son idéologie, a indiqué M. Somé.
‘’Ce n’est pas intéressant qu’il passe inaperçu après sa mort”, s’est-il justifié à propos du choix du parrain.
A 20 heures, à l’auditorium de l’Ecole nationale d’économie appliquée (ENEA), seront projetés deux films inspirés de la vie du parrain de cette manifestation culturelle.
Dimanche à partir de 12 heures, à l’ENEA, seront organisées prestation de ballets, exposition et vente de tenues et de pagnes tissés traditionnels burkinabés.
Ki-Zerbo, décédé en décembre 2006 à l’âge de 74 ans, a été le premier Africain agrégé d’histoire à la Sorbonne. Il a enseigné en Guinée et au Sénégal où il a passé plusieurs années d’exil. De 1967 à 1979, il a dirigé le secrétariat général du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES) dont il était cofondateur.
Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont ‘’A quand l’Afrique ?” (Editions de l’Aube, 2004), lauréat du prix RFI-Témoin du monde en 2003. (APS)