Le Mali veut réformer son secteur pharmaceutique

« Au cours des dix dernières années de nouveaux défis sont apparus, comme la chimiorésistance ayant abouti à l’adoption de combinaisons thérapeutiques, les nouvelles initiatives prises pour la mise en œuvre des programmes essentiels de santé », affirme un communiqué du gouvernement malien parvenu à Ouestafnews.

S’y ajoute, selon la même source, l’avènement de médicaments génériques multi-sources, la propagation de la contrefaçon ainsi que les effets de la mondialisation qui ont engendré de nouveaux défis liés à la qualité des médicaments,…

La nouvelle politique pharmaceutique malienne est assorti d’un plan d’actions quinquennal (2012-2016) à un dont le coût st estimé à 83 milliards de FCFA. L’objectif , selon les autorités maliennes, est « de garantir un accès équitable aux médicaments essentiels de qualité aux populations et promouvoir leur usage rationnel ».