Le premier disque d’or africain, Labah Sosseh, tire sa révérence : la salsa en deuil


Par Ouestafnews

L’artise musicien, Labah Sosseh, premier africain à avoir décroché un disque d’or, est décédé jeudi à Dakar, a appris Ouestafnews de source informée.
L’artiste sera inhumé ce jeudi 20 septembre, jour de son décès, rappote l’Agence de presse sénégalaise qui donne la nouvelle sur son site internet en citant des sources proches de la famille du défunt..
Laba Sosseh était malade et hospitalisé depuis plusieurs mois.
Tout récemment, ses amis et collègues ont organisé sur le plateau de la Radio-télévision sénégalaise (RTS, publique) une opération de collecte de fonds pour le soutenir.
Artiste ségalo-gambien, ayant mené une partie de sa carière en Côte d’Ivoire, à Abidjan notamment, l’homme fait partie des pionniers ayant vulgarisé et fait aimer la salsa en Afrique.
Sa passion pour la salsa et ses talents de salsero hors pair l’avaient aussi conduit à Cuba et avait finir de faire de lui le "maestro" absolu de ce genre musical.
Agé de 64 ans au moment de son décès, Labah Sosseh, était aussi surnommé la "Voz Africana", la voix africaine.