Le président Abdoulaye Wade demande la dissolution de la FAO


Par Ouestafnews

C’est la deuxième fois en quelque semaines que le président sénégalais s’en prend à cette organisation dirigée par un de ses compatriotes, Jacques Diouf.
« Il faudrait la supprimer (la FAO) et son actif transféré au FIDA (Fonds International pour le Développement Agricole) qui pourrait devenir Fonds Mondial d’Assistance à l’Agriculture », a proposé le président Wade selon le texte de sa déclaration dont copie est parvenue à Ouestafnews.
Wade a aussi mis sur le dos de la FAO la responsabilité de la crise alimentaire mondiale, estimant que « la situation actuelle est largement son échec et les cris d’orfraie n’y changeront rien».
Me Wade, à qui Jacques Diouf avait répliqué de manière sèche lors de sa première sortie contre la FAO, a cette fois-ci ménagé le directeur de la FAO mais juste pour mieux s’attaquer à l’organisation que dirige celui-ci ainsi qu’aux ONG accusées de détourner l’aide à l’Afrique à leur seul profit.
Hormis la suppression de la FAO, M. Wade n’a rien annoncé de nouveau dans son allocution qualifié d’ « importante » avant d’être prononcée mais dans laquelle il n’a fait que revenir sur des choses qu’il avait déjà dites et répétées lors de ces multiples sorties des dernières semaines pour réfuter l’existence de la famine au Sénégal et proposer ses solutions.