Le Togo émet des bons du trésor et lève 15 milliards de FCFA sur le marché

Quelque 49 souscripteurs avaient répondu à l’appel d’offres lancé par la BCEAO, pour une valeur de plus 38 milliards FCFA, soit un taux de couverture de plus de 255 % des besoins exprimés par l’Etat togolais, précise un communiqué de la BCEAO qui affirme avoir a retenu seulement 22 des offres.

Hormis le Mali et le Bénin, où aucune offre n’a été retenue, les autres souscripteurs proviennent essentiellement des pays de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemao), qui représentent les 4/5 des montants retenus, le reste provenant d’autres pays qui ne sont pas précisés.

Dans la sous-région, les offres retenues proviennent essentiellement du Togo (5,2 milliards), suivi du Niger (plus de 1,4 milliards), Guinée Bissau (plus de 1,14 milliards), de la Côte d’Ivoire (1,2 milliard), le Sénégal (1 milliard), le Burkina Faso 971 millions. Le reste, plus de 3,9 milliards, provient de souscripteurs « d’autres » pays.

De plus en plus les pays de la sous-région ouest africaine ont recours à ce procédé pour financer leurs projets de développment.