Le Togo s’ajoute à la liste des pays africains interdisant le lait chinois

Cette décision fait suite à l’intoxication de milliers d’enfants chinois nourris au lait contaminé et dont au moins quatre sont morts alors que plus d’une centaine sont dans un « état grave ».
« Le gouvernement (togolais) demande aussi aux importateurs et aux distributeurs ayant déjà importé ces produits depuis mars 2008, de les retirer des rayons et de saisir les services compétents pour leur destruction », affirme le site d’information pro-gouvernemental « Republic of Togo » citant un communiqué du gouvernement.
Selon la même source les autorités vont envoyer des équipes de contrôle pour sillonner le pays et débusquer d’éventuels contrevenants.
Le Togo devient ainsi le 6ème pays africains, et le 3ème en Afrique de l’Ouest, à rendre publiques des mesures de protection contre le lait frelaté chinois, après le Gabon, le Burundi, la Côte d’Ivoire, le Ghana et la Tanzanie.