Les Africains, ‘méfiants mais optimistes’ après tout, selon le New York Times

Le sondage a été mené entre avril et mai 2007 auprès de 8471 adultes dans 10 pays en Afrique noire, dont la moitié en Afrique de l’ouest : Côte d’Ivoire, Ghana, Mali, Nigeria, Sénégal.
L’Ethiopie, l’Afrique du Sud, le Kenya , La Tanzanie et l’Ouganda complètent la liste, selon le NYT qui, le 24 juillet dernier, a commenté les résultats dans son édition on-line consultée par Ouestafnews.
La majorité de personnes interrogées dans 7 des 10 pays estiment que leur situation économique et peu ou prou "bonne", même s’ils relèvent toutes les difficultés auxquelles ils font face, allant de l’accès difficile à l’eau potable au manque d’écoles pour leurs enfants.
La grande surprise vient du Nigeria, pays souvent décrit dans la presse internationale comme une jungle et que l’on croit toujours au bord du chaos, mais où 69% des personnes interrogées estiment que les générations futures seront dans de meilleures conditions de vie que ceux qui y vivent actuellement.
Tout en dénonçant la corruption ainsi que les autres maux dont souffre le continent, la majorité des personnes ayant répondu aux enquêteurs – à l’exception de ceux interrogés en Côte d’Ivoire, en Tanzanie et en Ouganda – disent gagner plus d’argent qu’il y a cinq ans.
Souvent décrit dans la presse internationale comme un continent "maudit", l’Afrique – qui est encore loin d"avoir gagné la bataille du développement – offre néanmoins quelques signes encourageants ça et là, allant de la réduction du nombre des conflits à l’amélioration des taux de croissance économique.