Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 02/10/2017- Bénin, Togo, Niger, Nigeria : santé, manifestation, politique, finances publiques,

Bénin : Un forum sur l’éradication de la fistule obstétricale en Afrique de l’Ouest
 
Le Bénin va accueillir le 5 octobre prochain le Forum des Premières dames de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) sur l’éradication de la fistule obstétricale et la protection des droits de l’enfant, informe la presse locale. Le but étant de faire un plaidoyer pour l’élimination des mutilations génitales féminines en Afrique de l’Ouest. La même source indique que les organisatrices vont formuler une recommandation sur l’intégration de la lutte contre ces pratiques dans le cadre législatif protégeant les droits des femmes et des filles.
 
Togo : l’opposition dans les rues les 04 et 05 octobre prochains
 
Le CAP 2015, un parti d’opposition togolais, a annoncé la tenue de deux manifestations les 04 et 05 octobre prochains, a indiqué un communiqué dudit parti consulté par Ouestafnews. La même source précise que 04  sera une  « marche d’ultime avertissement » et le 05 une «marche de la colère ». Ces manifestations ont pour but d’exiger le retour de la Constitution originelle du 14 octobre 1992, la révision du cadre électoral et l’instauration du droit de vote des Togolais de l’étranger. Les manifestants réclameront également l’ouverture d’une enquête indépendante pour situer les responsabilités et traduire en justice des auteurs et commanditaires des violences lors des manifestations pacifiques des mois d’août et septembre 2017.
 
Niger : l’Etats se dote d’une CDC
 
Le gouvernement nigérien vient de se doter d’une Caisse de dépôt et de consignation (CDC), selon un communiqué d’un conseil des ministres. La Caisse de dépôt aura pour mission d’appuyer le financement des grandes infrastructures, de promouvoir le financement des Petites et moyennes entreprises (PME) et de recevoir les consignations administratives et judiciaires, souligne le document.
 
Nigeria : le gouvernement pour une éradication de la corruption
 
Le gouvernement nigérian s’est dit déterminé à lutter contre et à éradiquer la corruption dans le pays, a annoncé le président Muhammadu Buhari. « Nous nous attendions à ce que les éléments corrompus utilisent une arme pour se défendre, principalement par l’entrave judiciaire et le détournement. Mais, nous sommes déterminés à éradiquer la corruption de notre politique », a-t-il indiqué, cité par Xinhua.