Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 03/01/2018 – Burkina Faso, Niger, Sénégal, Mauritanie : réforme, chômage, climat, politique monétaire.

Burkina Faso : réforme annoncée des salaires dans le public (président)

Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré a annoncé une réforme des salaires dès le mois de février 2018 pour trouver une solution à la fronde sociale à laquelle il fait face depuis son arrivée au pouvoir. «J’annonce que dès le mois de février, le gouvernement engagera la réforme du système des rémunérations en concertation avec les partenaires sociaux et les autres composantes de la Nation pour donner naissance à une fonction publique moderne, dynamique, tournée vers le développement et au service exclusif des usagers », a déclaré M. Kaboré dans son discours du Nouvel An.

Niger : deux rencontres sur le climat prévues en 2018

Le Niger accueillera en 2018 une table ronde des bailleurs de fonds pour le financement du plan d’investissement climat pour la région du Sahel, et une Conférence sur la désertification et l’économie verte. L’annonce en a été faite par le président nigérien Mahamadou Issoufou lors de son message de vœux à la nation à l’occasion du Nouvel An.

Sénégal : le taux de chômage évalué à 10, 8 (étude)

Une nouvelle publication de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) évalue à 10, 8% le taux de chômage des personnes âgées de 15 ans ou plus. «Ce phénomène est légèrement plus noté en milieu urbain où 13,8% de la population active sont au chômage contre 7,6% en zone rurale », fait toutefois remarquer l’ANSD dans sa publication dénommée « Enquête Emploi ». L’Agence indique que suivant le sexe, « le chômage affecte davantage les femmes (16,5%) que les hommes (5,9%) ».
 
Mauritanie : la banque centrale met sur le marché de nouveaux billets

De nouveaux billets de banque et pièces de monnaie sont en circulation depuis le 01 janvier 2018 en Mauritanie. Selon la banque centrale de Mauritanie, le retrait complet des anciens billets et pièces de monnaie sera progressif et se terminera le 30 juin 2018.