Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 03/06/2017- ( Mali, Niger, Niger, Sénégal : corruption, coopération, économie, commerce …)

Mali : l’ex vérificateur épinglé par la section des comptes de la Cour suprême

L’ex-vérificateur du Bureau du vérificateur général du Mali a été épinglé par la section des comptes de la Cour suprême pour des irrégularités révélées dans la gestion du bureau pour la période 2004-2010, rapporte la presse locale malienne.
L’ex vérificateur, Didi Sosso Dirra a été épinglé par le rapport de la section des comptes de la cour suprême pour non-respect des marchés publics, violation des dispositions relatives aux transferts et virements des crédits, paiement de dix factures non acquittées et des avantages pécuniaires injustifiés de plus de 300 millions FCFA, souligne la même source.

Niger : accord d’une aide de 20 milliards FCFA de la part de la Chine

Le gouvernement nigérien a bénéficié d’une aide de 20 milliards FCFA et une annulation d’un prêt d’environ 2 milliards FCFA de la part de la Chine, selon une annonce du ministre des Affaires étrangères, de la coopération, de l’intégration africaine et des nigériens de l’extérieur, Ibrahim Yacoubou. « Nous avons signé deux accords, l’un sur un don de près de 20 milliards FCFA et l’autre sur l’annulation d’un prêt d’un milliard 900 millions FCFA, plus des annonces de soutiens humanitaires et dans d’autres programmes de développement », a-t-il indique, cité par l’Agence nigérienne de la presse.

Nigeria : 169 milliards de dollars absorbés dans l’importation des produits alimentaires en cinq ans

Les importations des produits alimentaires ont absorbé 169 milliards de dollars en cinq ans au Nigeria pour la période allant de 2000 à 2015, selon des chiffres du ministre des Sciences et de la technologie, Ogbonnaya Onu, relayée par Financial Afrik, tout en estimant qu’un « tel niveau d’importation n’est plus soutenable » pour le pays.

Sénégal : une croissance de 8,3 % dans l’activité extractive au premier trimestre 2017 
 
Les activités extractives au Sénégal sont caractérisées, au terme du premier trimestre 2017 par une croissance trimestrielle de 8,3 %, selon une annonce de la Direction de la prévision et des études économiques, rapportée par l’Agence de presse africaine. La progression en ligne avec la bonne orientation des productions d’or et de sel qui enregistrent un accroissement de 37 % et 15 %, souligne la même source.