Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 06/09/2017- Sénégal, Togo, Mali, Sierra Leone : santé, enfance, Dr Yumkella, élections, IBK, Constitution,

Sénégal : baisse de la mortalité infanto-juvénile dans le pays
 
Le taux de mortalité infanto-juvénile au Sénégal ressort à 51 décès sur mille naissances vivantes, selon l’édition 2016 de l’enquête démographique et de santé continu dont les résultats ont été présentés à la presse, ce mercredi 06 septembre 2016 à Dakar par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd). En 1993, ce taux était de 132 décès sur mille naissances vivantes. La région de Kédougou (Est)  a enregistré le taux de mortalité infanto-juvénile la plus élevée, 140 décès sur mille naissances vivantes alors que la région de Thiès (Ouest) a le taux le plus faible avec 34 décès sur mille naissances vivantes.
 
Togo : adoption d’un projet de loi limitant le mandat présidentiel
 
Le gouvernement togolais a adopté un avant-projet de loi qui limite le mandat présidentiel à deux et fixe un mode de scrutin à deux tours, selon un communiqué gouvernemental. Cette annonce du nouveau projet de loi intervient à la veille de deux jours de manifestations simultanées dans plusieurs villes du pays prévus par l’opposition pour exiger des réformes constitutionnelles et institutionnelles.     
 
Mali : IBK écarte toute négociation avec Ag Ghaly et kouffa
 
Ibrahim Boubacar Keita ne veut pas négocier avec Iyad Ag Ghaly et Amadou Kouffa, deux chefs de guerre maliens.Il a tenu ces propos lors d’un entretien avec  la télévision publique malienne, le 05 septembre 2017. « Ils se sont auto-exclus en tuant, en choisissant le terrorisme comme mode d’action (…), s’ils veulent revenir dans les rangs, pourquoi pas, mais ils répondront de leurs crimes», explique le président malien.
 
Sierra Leone : le candidat du SPP se retire de la course à la présidentielle
 
L’ex-directeur général de l’organisation des Nations Unies pour le développement industriel (Onudi), Dr Kandeh Yumkella a annoncé le retrait de sa candidature à l’élection présidentielle, le 05 septembre 2017, selon des informations rapportées par la West Africa Democracy Radio (WADR). Dr Yumkella qui devait concourir sous la bannière du Sierra Leone People’s Party (SPP) a aussi démissionné de cette formation politique. La Sierra Leone va tenir des élections présidentielles et parlementaires, le 07 mars 2018.