Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 06/11/2017- Sénégal, Liberia, Niger, Nigeria : santé, élections, Georges Weah

Sénégal : le nombre de cas de dengue passe à 79 cas
 
79 cas de dengue ont été confirmés sur 510 prélèvements effectués dans la région de Louga (nord) à la date du 5 novembre 2017, selon une annonce du ministère de la santé et de l’action sociale. « A la date du 5 novembre 2017, un cumul de 510 prélèvement a été réalisé sur les cas suspects, provenant des différents structures sanitaires de la région. Sur ce cumul, 79 prélèvements sont revenus positifs », précise un communiqué du ministère.  
 
Libéria : le second tour reporté  
 
La Cour suprême libérienne a suspendu ce lundi 6 novembre 2017  le processus électoral à la veille de la tenue du second tour des élections présidentielles demain, sans fixer une nouvelle date, rapporte l’AFP. La Cour a interdit à la commission électorale nationale (Nec) de « tenir le second tour des élections jusqu’à ce qu’elle ait examiné les recours » sur les allégations de fraudes et irrégularité du candidat arrivé troisième au premier tour, Carles Brumskine, a indiqué le président de la Cour suprême, Francis Korkpor, cité par la même source.   
 
Niger : quatorze établissements sanitaires fermés   
 
Le gouvernement nigérien a procédé à la fermeture de quatorze établissements privés de santé, selon une annonce du ministre de la santé, Idi Illiassou faite à la télévision nationale, rapportée par la presse nigérienne. « Il découle (des inspections) trente-six notifications, dont quatorze fermeture immédiates d’établissements et vingt-deux mises en demeure » a précisé le ministre, cité par la même source.
 
Nigeria : déficit dans les échanges avec l’Afrique du Sud
 
Depuis 2007, les échanges commerciaux entre l’Afrique du Sud  et le Nigeria se sont soldés par un déficit commercial pour la nation arc-en-ciel, selon les chiffres d’une base de données TradeMap du Centre du commerce international (ITC). Selon ces chiffres relayés par Agence Ecofin, cette dynamique est principalement imputable au secteur pétrolier qui a concentré, à lui seul, plus de 99% des importations sud-africaines en provenance du Nigeria entre 2007 et 2016.