Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 06/12/2017- Sénégal, Mali, Niger, Nigeria : migration, rapatriement, défense, G5Shahel, Laure Gansou, CPI

 
 
Sénégal : 2 500 migrants rapatriés de la Libye
 
Le gouvernement sénégalais a révélé avoir rapatrié récemment 2 500 jeunes migrants sénégalais de la Libye, a annoncé le Premier ministre sénégalais, Mahammed Boun Abdallah Dionne, lors des débats de sa Déclaration de politique générale à l’Assemblée nationale sénégalaise. « On a déjà ramené ici 2 500 jeunes sénégalais sans que personnes ne le sache par respect de leur droit », a-t-il précisé, tout en signalant que le lundi 5 décembre 2017, 163 migrants sénégalais en provenance de Libye ont été ramenés au Sénégal.
 
Mali : vers une contribution de l’Arabie saoudite à la force G5 Sahel
 
L’Arabie saoudite a annoncé une contribution d’une enveloppe de 100 millions de dollars à la nouvelle force du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad), selon une annonce du ministre des Affaires étrangères malien, Abdoulaye Diop.  Cette annonce de contribution de l’Arabie saoudite, selon le ministre des Affaires étrangère malien, va entraîner d’autres à porter leur soutien de la nouvelle force G5 Sahel, cité par Rfi.
 
Niger : une avocate élue juge à la CPI
 
L’avocat au Barreau du Bénin, Reine Alapini Gansou, a été élue juge à la Cour pénale internationale (CPI) pour un mandat de neuf ans, selon une information rapportée par la presse béninoise. L’enseignante à l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) a été lauréate du prix des Droits de l’Homme du cinquantenaire des indépendances africaines en 2010 et également membre de la Cour permanente d’Arbitrage des Nations Unies depuis le 19 juillet 2011.
 
Nigeria : 2 778 ressortissants nigérians identifiés en Libye
 
Le gouvernement nigérian a annoncé avoir identifié 2 778 ressortissants nigérians enfermés dans des camps de détention en Libye, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères. «
L’ambassade a recensé 2 778 ressortissants nigérians, actuellement dans des camps (accessibles) et ils sont prêts à être rapatriés », a précisé le communiqué.