Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 07/08/2017- Sénégal, Mauritanie, Mali, Togo, Côte d’Ivoire : élections, référendum, santé, paludisme, économie.

Mauritanie : une victoire du « Oui » au référendum
 
Le « Oui » l’a emporté lors du référendum constitutionnel en Mauritanie avec 85% des votants en faveur des changements proposés via ce référendum, notamment l’abolition du Sénat par des Conseils régionaux élus et une modification du drapeau national, ce qui constitue pour le président de Mohamed Ould Abdel Aziz une nette victoire que l’opposition refuse de reconnaître, rapporte l’AFP.
 
Côte d’Ivoire : 232 milliards FCFA pour le paiement de la dette intérieure  
 
Le gouvernement ivoirien a annoncé que 232 milliards FCFA ont été payée au profil de 3 900 entreprises dans le cadre du règlement de la dette intérieur, selon une annonce du président ivoirien, Alassane Ouattara, lord d’une adresse à la nation à l’occasion de la célébration de la 57e anniversaire de la Côte d’Ivoire. « En vue de relancer l’investissement et la consommation, l’Etat viens de payer les arriérés de la dette intérieur au profil de 3 900 entreprises pour un montant de 232 milliards FCFA », a-t-il indiqué.
 
Mali : signature annoncée d’un cessez-le feu 
 
Le gouvernement malien a annoncé la signature d’un cessez-le feu prévue le 9 août 2017 entre le Groupe d’autodéfense Imghad et alliés (Gatia) et la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), rapporte la presse locale malienne. Un document dénommé « signature d’arrêt des hostilités » sera proposé pour la cessation des hostilité et la mise en place du MOC à Kidal, indique la même source.
 
Burkina Faso : signature d’un accord entre le gouvernement et les transporteurs
 
Le gouvernement burkinabé a signé un accord avec l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB) qui avait entamé vendredi dernier une grève illimité pour dénoncer les tracasseries, selon une annonce d’un communique. « Les échanges ont abouti à un protocole d’accord avec des engagements de part et d’autre, signé le 5 août 2017, mettant fin au mot d’ordre d’arrêt de travail illimité et fixant la reprise du paiement de la redevance de passage aux Postes de contrôle juxtaposés (PCJ) au 1er septembre 2017, souligne le document.
 
Mali : Deux fosses communes découvertes à Kidal
 
Au moins deux fosses communes ont été découvertes par la Mission des nations unies au Mali (Minusma) dans la région de Kidal (nord), selon une information relayée par Rfi. Une enquête de la division des droits de l’homme est en cours dans cette région, avec un regain de violence entre groupe armés progouvernementaux et combattant de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), indique la même source.
 
Sénégal : lancement de la campagne de chimio prévention du paludisme
 
Le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) va entamer à partir de mardi 8 août 2017 la Campagne de chimio prévention du paludisme saisonnier (CPS) pour la protection des enfants de trois mois à dix ans, selon un communiqué de l’Agence. Cette campagne vise à couvrir à couvrir au moins de 95% des enfants de trois à 12O mois (10 ans) des districts ciblés, indiqué la source, citée par l’Agence de presse sénégalaise.  
 
Sénégal – Mali : le Kenya facilite les formalités de visa

Le Ministère kenyan de l’Intérieur a annoncé  un assouplissement des formalités  d’entrées pour les ressortissants du Cameroun, du Sénégal et du Mali. La direction des  services d’immigration ont passé ces trois pays de la catégorie 3 à la catégorie 2, ce qui signifie que le visa d’entrée au Kenya sera désormais délivré sur simple demande, soit en ligne, soit à l’arrivée sans formalités préalables.

Togo : l’Allemagne finance la construction de pistes rurales

L’Allemagne va financer pour 17 milliards de FCFA la construction de plus de 900 km de pistes rurales dans les zones cotonnières et celles de production de café et de cacao. L’Etat participera à hauteur de 6 milliards. « La construction de ces pistes va permettre d’écouler plus facilement leur production et à la population d’accéder aux services sociaux de base, notamment les hôpitaux, les écoles et les centres de loisirs », a indiqué Ouro-Koura-Agadazi, le ministre de l’Agriculture.

Uemoa : des dizaines d’institutions de microfinance sous administration provisoire

Au total 16 institutions de microfinance de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa, 8 pays) étaient placées sous administration provisoire en fin mars 2017, selon des chiffres de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), rapportés par APA. Parmi ces institutions en difficulté, quatre étaient localisées au Sénégal, quatre au Bénin, trois au Mali, deux en Guinée-Bissau, une au Burkina, une en Côte d’Ivoire, une au Niger et une au Togo. En fin mars 2017, le nombre d’institutions de microfinance répertorié dans l’Uemoa s’est établi à 649 contre 702 au 31 décembre 2016, soit une baisse de 53 unités.