Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 07/09/2017- Sénégal, Côte d’Ivoire, Togo, Mali, Niger : santé, enfant, décentralisation, sécurité, administration.

Sénégal : 24% des accouchements s’effectue hors des structures de santé

La proportion de femme ayant accouché dans un établissement de santé est passée de 62% en 2015 à 76% en 2016, selon l’édition 2016 de l’enquête démographique et de santé continue, publiée le 06 septembre 2017 par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd). Toutefois, près d’une naissance sur quatre (24%) s’est effectuée à la maison.

Côte d’Ivoire : installation d’un système intégré d’identification aux frontières  

Le gouvernement ivoirien a annoncé le 06 septembre 2017, l’adoption d’un système intégré d’identification aux frontières du Ghana, du Libéria, du Mali et du Burkina Faso et également à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny. « Cette nouvelle convention intègre également les préoccupations sécuritaires notamment les relèvements de la qualité technique des prestations à l’aéroport […] et l’installation de portiques de détection d’éléments d’identité sur les principales voies routières nationale », a précisé le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné.

Mali : adoption d’une politique nationale de décentralisation

Le gouvernement malien a adopté mercredi un projet portant approbation du document cadre de politique nationale de décentralisation et son plan d’actions 2017-2021 d’un coût global évalué à 331,456 milliards FCFA, selon un communiqué d’un conseil des ministres. La mise en œuvre de cette politique, selon le texte, permettra de promouvoir le développement équilibré des régions et des pôles urbains.
 
Côte d’Ivoire : le taux de surpeuplement des prisons avoisine les 200% (observateur)

Le taux de surpeuplement des prisons ivoiriennes avoisine les 200%, a annoncé, Paul Angaman, président de la Fédération internationale de l’action des chrétiens pour l’abolition de la torture, ancien président de l’ACAT en Côte d’Ivoire. « Les prisons sont surpeuplées, la capacité totale d’accueil des prisons est estimée à environ 7 000 pensionnaires alors que nous sommes à 14 000 prisonniers » a-t-il affirmé dans un entretien avec RFI.

Niger : le faible taux de contraception constitue une menace (officiel)

Les femmes au Niger connaissent leur premier mariage en moyenne à 15,7 ans et elles ne sont que 12% qui utilisent une méthode contraceptive moderne, selon les chiffres officiels. « Le poids démographique actuel du Niger constitue un handicap pour son développement socio-économique » a déclaré Hassoumi Aissa Hamma, secrétaire générale adjointe du Ministère de la Population lors de la séance d’ouverture d’un atelier sur le dividende démographique, qui se tient actuellement à Dosso (Sud-ouest).

Togo : l’opposition encore dans la rue

Une foule massive a de nouveau répondu à l’appel de l’opposition dans les rues de Lomé ce  jeudi 7 septembre 2017, deuxième journée de mobilisation pour réclamer une alternance politique et des réformes, après 50 ans de pouvoir de la même famille au Togo. Rappelons que les sorties des opposants ont débuté le 19 août avec une manifestation réprimée par les forces de l’ordre.