Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT le 08/05/2017- (Côte d’Ivoire, Mali Nigeria, Togo : mutinerie, Muhammadu Buhari, santé, coopération, sécurité …)

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’anciens rebelles à Bouaké

L’accès sud de la ville de Bouaké (centre) a été brièvement bloqué ce lundi 8 mai 2017 par un groupe d’anciens rebelles démobilisés (ex-alliés du président Alassane Ouattara lors de la crise post-électorale) qui réclamaient le paiement de primes.

Le porte-parole des anciens rebelles Amadou Ouattara, cité par l’AFP, a déclaré que ses camarades exigent la somme de « 18 millions F CFA  par personne, la reconnaissance de notre grade de caporal et notre intégration dans l’armée ».  En janvier 2017, la Côte d’Ivoire a vécu une série de mutineries d’anciens rebelles et de gendarmes.

Nigeria : nouveau congé médical de Muhammadu Buhari

Le président Muhammadu Buhari a quitté Abuja, le 07 mai 2017 pour un nouvel séjour médical à Londres, a-t-on appris de source officielle.

Sur son compte twitter,  Femi Adesina son conseiller spécial pour les médias a annoncé la nouvelle précisant que « la durée de son séjour sera déterminée par les médecins londoniens » de M. Buhari. Depuis son accession au pouvoir en juin 2015, il s’agit ici de la quatrième visite médicale du président Buhari en Grande-Bretagne.

Mali : deux soldats tués dans le nord-est

Deux militaires maliens ont été tués et huit blessés, le 07 mai 2017 dans l’attaque d’une position de l’armée par de présumés terroristes  à Almoustarat, dans le nord-est du Mali. Des sources sécuritaires maliennes, citées par l’AFP, précisent qu’il s’agit d’un bilan provisoire.

Bénin : assainissement en vue du secteur de la santé

Le gouvernement béninois va lancer une opération de lutte contre les cliniques et cabinets illégalement installés dans le pays, une opération qui entre dans le cadre de l’amélioration des plateaux techniques des 34 zones sanitaires du pays, a annoncé le ministre de la santé, Alassane Seidou.

Togo : signature d’un accord triennal avec le FMI

Le Togo a signé le 05 mai 2017 avec le Fonds monétaire international (FMI) un accord triennal d’un montant de 241 millions de dollars. Un prêt vient en « appui aux réformes économiques et financières entreprises par le pays », avec un décaissement immédiat de 34,5 millions de dollars, selon un communiqué du FMI.