Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 09/11/2017- Sénégal, Côte d’Ivoire, Nigeria, Burkina Faso : BRM, banque, budget, pétrole, agriculture.

Burkina Faso : appui de 6 milliards FCFA pour le secteur de l’anacarde
 
Le Burkina Faso a lancé un Projet d’appui au développement de l’anacarde dans le bassin de la Comoé pour la réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts (PADA/REDD+) grâce à un financement de 6 milliards de FCFA, rapporte APA, citant le  ministère burkinabé  de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique. Le projet touchera 23 communes réparties dans 8 provinces des régions des Cascades, des Hauts-Bassins et du Sud-Ouest.

Nigeria : hausse de 16% du budget en 2018
 
Le budget 2018 de l’Etat fédéral va s’établir à 28,16 milliards de dollars soit une hausse de 16% par rapport à l’exercice précédente, apprend-on de source officielle. Ce montant, s’appuie sur un taux de change moyen établi à 305 nairas pour un dollar, et une production pétrolière de 2,3 millions de barils par jour, à un prix de 45 dollars le baril.
 
Sénégal – Côte d’Ivoire : la BRM annonce son arrivée à Abidjan
 
La Banque régionale de marchés (BRM), basée à Dakar, s’implante prochainement en Côte d’Ivoire, rapporte Financial Afrik. Selon la même source, l’annonce a été faite par Mansour Cama,  le président du conseil d’administration. « Nous avons déjà notre équipe en place » a indiqué M. Mansour qui a souligné que la banque entendait cibler en particulier les PME. « Nous venons apporter des solutions aux PME » a-t-il expliqué.
 
Afrique – vers une production record de manioc
 
En 2017, la production de manioc en Afrique subsaharienne pourrait atteindre le niveau record de 156 millions de tonnes, grâce aux nombreux programmes d’expansion commerciale visant à réduire la dépendance aux importations alimentaires, rapporte le site spécialisé sur les matières premières africaines, commodafrica.com. Selon la même source, Le Nigeria demeure le poids lourd mondial mais sa production serait en baisse en 2017. En revanche, le Ghana, la Côte d’Ivoire et dans une moindre mesure le Mozambique sont en progression.