Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 10/11/2017- Mali, Niger, Bénin, Burkina Faso : migrations, budget, programme, Africom, infrastructures.

Mali : 251 migrants maliens rapatriés de la Libye 
 
Le gouvernement malien a accueilli 251 migrants maliens volontaires en provenance de la Libye, selon une information rapportée par la presse locale malienne. Il reste actuellement plus de « six cent maliens » qui sont encore détenus par les milices libyennes, rapporte la même source.
 
Mali : vers un budget-programmes en 2018 
 
Le gouvernement malien va basculer à partir du 1e janvier 2018 en mode budget-programmes, selon une annonce du ministre de l’économie et des finances, Sidiki Traoré. « A partir du 1e janvier 2018, notre pays basculera en budget-programmes comme la plupart des Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa). La mise en œuvre du budget-programmes constitue le couronnement de plusieurs années de réformes dans la gestion des finances publiques » a-t-il soutenu, cité par la presse locale.
 
Niger-USA : les résultats de l’enquête sur la mort de soldats américains seront connus début 2018
 
Les conclusions de l’enquête sur l’embuscade ayant causé la mort de quatre militaires américains début octobre au Niger ne seront pas publiées avant janvier 2018, a annoncé le Pentagone. Les familles des quatre soldats “ont été informées du fait que les enquêteurs du commandement américain pur l’Afrique (Africom) allaient devoir se déplacer en Afrique, aux Etats-Unis et en Europe pour rassembler des informations relatives à l’enquête”, a indiqué le ministère américain de la Défense dans un communiqué.
 
Bénin : le pays adhère à l’Africa finance corporation
 
Le Bénin a adhéré à l’Africa Finance Corporation (AFC), une institution multilatérale qui finance le développement des infrastructures en Afrique, rapporte Agence Ecofin. Selon la meme source,  la lettre d’adhésion a été signée par le ministre béninois de l’économie et des finances, Romuald Wadagni .Le Bénin devient ainsi le 17e membre de l’organisation panafricaine.
 
Burkina Faso : Paul Kaba Thiéba souhaite que justice soit rendue dans l’affaire Zongo
 
Le premier ministre du Burkina Faso, Paul Kaba Thiéba a dit souhaité que justice soit rendue à la famille du journaliste Norbert Zongo, tué en 1998. « Nous, en tant que républicains nous n’interférons pas dans les décisions de justice. Ce que nous souhaitons, c’est que justice soit rendue et que la sérénité revienne », a-t-il déclaré à la presse, le 09 novembre 2018 en marge d’une visite officielle en Côte d’Ivoire.