Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 11/10/2017- Mali, Côte d’Ivoire, Sénégal, Burkina Faso : Djibril Bassolé, justice, coopération, financement, médias, migration, politique, médiation.

Burkina Faso : liberté provisoire pour Bassolé

L’ancien ministre des affaires étrangères de Blaise Compaoré, le général Djibril Bassolé, incarcéré depuis plus de deux ans, pour une présumée implication dans le putsch raté de septembre 2015, a obtenu une liberté provisoire le 10 octobre, selon une annonce rapportée par Jeune Afrique. Il est poursuivi par la justice militaire pour « trahison » dans une enquête sur le coup d’Etat manqué de septembre 2015 contre le gouvernement de transition dirigé par Michel Kafando.

Côte d’Ivoire – Niger – Sénégal : 268,2 millions de dollars pour des projets

La Banque islamique de développement (BID) a approuvé un financement de 268,2 millions de dollars en faveurs de projets de développement en Côte d’Ivoire, au Niger et au Sénégal, selon une information rapportée par Financial Afrik. Ce financement concerne pour la Côte d’Ivoire un projet d’amélioration de l’environnement et de développement urbain de Cocody ; le Sénégal, pour le programme de modernisation des villes secondaires (Promovilles) et le Niger, pour le renforcement du système de santé.
 
Mali : La HAC reçoit plus de 30 dossiers pour l’exploitation de quatre licences de télévision privée
 
La Haute Autorité de la Communication (HAC) du Mali a reçu 34 demandes pour les quatre licences de télévision privées que le gouvernement compte accorder, rapporte le quotidien privé local, l’Indicateur Renouveau. Selon les précisions de la HAC, l’organe de régulation, il s’agit de 3 licences pour l’exploitation de télévisions commerciales et une autre pour une exploitation non commerciale.
 
Côte d’Ivoire : appui d’un milliard FCFA de l’UE pour la réintégration des migrants
 
L’Union Européenne (Ue) va accorder, à travers son Fonds fiduciaire d’urgence pour l’Afrique (FFUE), un appui d’environ 1,7 milliard FCFA à la Côte d’Ivoire, en vue de financer un projet relatif à la protection et la réintégration des migrants dans le pays, rapporte Agence Ecofin. Dénommé « Initiative FFUE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants en Côte d’Ivoire », ce projet financé par l’UE sera mis en œuvre par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) en synergie avec le Ministère ivoirien de l’intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur.
 
Togo : cinq chefs d’Etats ouest africains pour une médiation 
 
Cinq présidents ouest africains, Patrice Talon (Bénin), Roch-Marc Christian Kaboré (Burkina Faso), Nana Akufo-Addo (Ghana), Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire) et Mahamadou Issoufou (Niger), ont été désignés par l’ONU, pour une médiation sur la crise politique au Togo, rapporte la presse locale togolaise. Cette mission a pour objectif de rencontrer les acteurs de la scène sociopolitique togolaise, le gouvernement, les responsables de l’opposition, et rapprocher les points de vue qui sont, pour divergent, sur le processus de mise en œuvre des réformes constitutionnelles, précise la même source.