Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 14/09/2017- Côte d’Ivoire, Sénégal, Ghana, Burkina Faso : budget, déficit, Djibo Leyti Kâ, infrastructure, emploi.

Sénégal : décès de l’ancien ministre Djibo Leyti Kâ

Le président de la Commission nationale du dialogue des territoires, Djibo Leyti Kâ, est décédé, ce jeudi 14 septembre 2017, à Dakar, annoncent des médias locaux dont l’Agence de presse sénégalaise (APS). Il a exercé d’importantes fonctions ministérielles (Affaires étrangères, Intérieur, Education nationale, etc.), du début des années 1980 à 2012. Djibo Leyti Kâ a été directeur de cabinet du président Léopold Sédar Senghor (1906-2001), qui a dirigé le Sénégal de l’indépendance en 1960 à 1980.

Côte d’Ivoire : un déficit budgétaire de  4,5% attendu en 2017

De 3% au cours de la période 2012-2016, le déficit budgétaire en Côte d’Ivoire devrait s’établir à 4,5% cette année, a fait savoir, le vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan, cité par APA.M. Duncan prononçait une allocution le 13 septembre 2017 lors du forum du Financial Times de la SFI autour du, thème « créer des marchés et investissements non risqués dans les pays fragiles et affectés par les conflits ».

Burkina Faso : le fonds saoudien accorde 22 milliards FCFA pour le financement partiel d’un projet routier

Le gouvernement burkinabè a adopté le 13 septembre en conseil de ministres, une ordonnance portant autorisation de ratification d’un accord d’un prêt de 22,2 milliards FCFA, conclu en juin 2017 avec le Fonds saoudien de développement et destiné au financement partiel de la route Ouahigouya-Djibo (115km). Le projet de construction et de bitumage de la route nationale N°23, Ouahigouya-Djibo vise à désenclaver et à développer les régions du Nord et du Sahel, précise le rapport du Conseil de ministre.

Ghana : le gouvernement promet 100 millions de dollars pour stimuler l’entrepreneuriat chez les jeunes

Le gouvernement promet d’investir 100 millions de dollars pour stimuler l’entrepreneuriat des jeunes, a révélé le ministre du développement des entreprises, Mohammed Awal. «Nous sommes une économie portée par le secteur privé. Nous allons investir 100 millions de dollars au cours des quatre prochaines années pour former les jeunes à l’entrepreneuriat », a déclaré M.Lawal dans des propos rapportés par Agence Ecofin.