Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 14/11/2017- Sénégal, Bénin, Mali, Côte d’Ivoire : Union africaine, financement, taxes, cybersécurité, administration publique, litige, climat, Amadou Aya Sanogo

Sénégal : la France veut l’installation d’une école régionale spécialisée dans la cybersécurité
 
« La France souhaite installer dans l’état d’esprit de l’urgence de cybersécurité, une école nationale à vocation régionale dans le domaine de la cybersécurité à Dakar » a annoncé le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de la France, Jean-Yves Le Drian, lors du Forum internationale de Dakar sur la Paix et la Sécurité (4ème édition) qui se déroule du 13 au 14 novembre 2017. « Je me suis entretenu avec le président Macky Sall hier soir. Il s’agit d’un projet innovant qui va aider les Africains à faire face aux menaces de cybercriminalité et de terrorisme », a-t-il ajouté.
 
Bénin : Patrice Talon s’attèle  au financement de l’Union africaine
 
Le gouvernement va introduire dès 2018, une taxe de 0,2% sur toutes les importations en direction des 54 pays d’Afrique pour financer le budget de l’Union Africaine (UA), selon des informations rapportées par Agence Ecofin. Le Bénin, joint donc l’acte à la parole d’autant que lors de leur sommet de juillet 2016 à Kigali, les chefs d’Etats de l’UA avaient adopté le principe d’un financement autonome de l’organisation via le prélèvement d’une taxe sur les importations, mais également de réduire la dépendance financière de l’organisation africaine aux financements extérieurs.
 
Côte d’Ivoire : tenue d’une conférence la sécurisation du financement climatique en Afrique
 
La Côte d’Ivoire va abriter en février 2018, la conférence sur la sécurisation du financement climatique en Afrique, indique une note du ministère de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable, relayée par l’Agence Ivoirienne de Presse (AIP, publique). Selon le gouvernement ivoirien, l’objectif principal est de fournir aux pays africains une expertise accrue en matière de financement pour un développement sobre en carbone.
 
Côte d’Ivoire : des déguerpis de la fonction publique réclament 179 milliards FCFA à l’Etat
 
Des citoyens réclament à l’Etat de Côte d’Ivoire plus de 179 milliards FCFA pour des «ruptures abusives de contrats opérées sans aucune précaution juridique élémentaire» par les différentes administrations publiques, apprend-on de source officielle. Le chiffre émane de l’Agent judiciaire du Trésor ivoirien, Kadiatou Ly Sangaré , citée le 13 novembre par l’AIP au cours d’une campagne de sensibilisation d’officiers militaires.
 
Mali : liberté provisoire refusée au général Sanogo et à ses co-accusés
 
La chambre d’accusation de la cour d’appel de Bamako a rejeté ce mardi la demande de liberté provisoire pour le chef de file de l’ex-junte malienne, le général Amadou Haya Sanogo, et 17 de ses codétenus, accusés d’avoir trempé dans l’assassinat de 21 militaires bérets rouges en 2012. Le général Sanogo et ses 17 co-accusés, inculpés depuis 2013 pour assassinat et complicité d’assassinat des 21 militaires bérets rouges, avaient observé une grève de la faim pour exiger leur libération, au motif qu’ils ont épuisé leur délai légal de détention préventive. Ouvert en novembre 2016, avant d’être suspendu pour permettre des analyses et tests ADN sur le 21 corps de militaires découverts dans un charnier près de Bamako en 2013.