Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 15/05/2017- (Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal, Bénin, Nigeria : mutinerie, Gazoduc, éducation agriculture, …)

Côte d’Ivoire : poursuite de la mutinerie à Abidjan

La mutinerie de soldats entamée le 12 mai 2017, se poursuit ce lundi, cantonnée durant le weekend à Bouaké (centre), le mouvement d’humeur des soldats (anciens rebelles intégrés dans l’armée) qui réclament le reliquat de leurs primes au gouvernement a gagné la capitale économique Abidjan, où des tirs ont été entendus. Ces soldats au nombre de 4500 avaient obtenu en janvier dernier un premier versement de 5 millions FCFA sur les primes qu’ils réclamaient au gouvernement.

Nigeria – Maroc : lancement du projet de gazoduc

Le projet de gazoduc entre le Maroc et le Nigeria fera l’objet d’un lancement officiel qui sera présidé dans l’après-midi de ce lundi 15 mai 2017 à Rabat, par le roi Mouhamed VI, rapporte la presse marocaine. La présence de plusieurs officiels venus du Nigeria et d’autres pays d’Afrique et d’experts internationaux a été annoncée.

Bénin : le gouvernement revendique un record dans la production cotonnière

Le gouvernement a revendiqué une production record de coton, durant la campagne 2016-2017, selon le compte rendu fait par les médias publics, la production ressort 453012,6 tonnes contre 427160 pour la précédente campagne.

Sénégal : vers l’introduction des langues nationales dans l’enseignement élémentaire

Le Sénégal s’achemine vers une intégration des langues nationales dans l’enseignement élémentaire dans le but d’améliorer des performances scolaires. Selon le ministère de l’Education nationale, « une validation sociale » du projet sera proposée durant  la semaine nationale de l’Ecole de base (SNEB) prévue du 15 au 19 mai 2017.  

Mali- Sénégal : 60 milliards de la banque mondiale pour un projet électrique

La Banque mondiale a approuvé le 12 mai 2017, le financement à hauteur de 60 milliards FCFA d’un projet portant sur  la construction d’une ligne électrique devant relier la sous-station de Kayes (Mali) à celle de Tambacounda dans l’est du Sénégal, rapporte l’Agence de presse sénégalaise (Aps). Ce projet, dénommé Projet d’extension du système de transport électrique, « permettra d’améliorer la fourniture d’électricité auprès des usagers », souligne un communiqué relayé par l’Aps.