Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 16/02/2018 – économie, sécurité alimentaire, hydraulique, intégration, monnaie unique.

Niger : un appel de fond d’un montant de 185,3 milliards FCFA  

Le gouvernement nigérien a lancé un appel de fond d’un montant de 185,3 milliards FCFA en vue de porter assistance à 1,8 million de personnes en état de vulnérabilité, rapporte l’Agence nigérienne de presse. Ce fond aura comme objectif d’apporter des réponses à l’insécurité alimentaire, la malnutrition, aux épidémies, aux inondations saisonnières et aux réfugiés, les déplacés internes, les migrants, indique la même source.

Nigeria : hausse des réserves de change et baisse de l’inflation

Les réserves de change du Nigeria atteignent à la mi-février 2018 42,8 milliards contre 40,56 milliards en janvier et 34,53 milliards en décembre 2017, a déclaré, le 15 février 2018, le porte-parole de la banque centrale du pays, Isaac Okoroafor, dont les propos ont été rapportés par Agence Ecofin. Après une période difficile marquée par la chute des prix baril de pétrole, la hausse des réserves de change combinée à une baisse actuelle de l’inflation est le signe d’un retour sur les rails pour la première économie du continent africain.

Sénégal : vers une adhésion à la Convention des Nations unies sur l’eau

Le gouvernement sénégalais a entamé un processus d’adhésion à la Convention des Nations unies sur l’eau pour identifier les bénéfices, les possibles avantages et également sa contribution à la politique extérieur en eau, selon une annonce du secrétaire général du ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Thierno Hamet Baba Ly, rapportée par l’Agence de presse sénégalaise. La Convention des Nations unies sur l’eau adoptée en 1992, à Helsinki (Finlande) est relative à l’utilisation  et à la protection des eaux transfrontalières et des lacs internationaux de la zone européenne de l’Amérique du nord et des pays de l’Amérique centrale.

CEDEAO : examen d’une nouvelle feuille de route pour une monnaie unique, le 21 février  

Le président ivoirien Alassane Ouattara, et ses pairs du Ghana, Nana Akufo-Akufo-Addo, du Niger, Mahamadou Issoufou et du Nigeria, Muhammadu Buhari vont se réunir le 21 février 2018, à Accra (Ghana) pour la mise en œuvre de la monnaie unique, annonce un communiqué de l’organisation régionale. Les chefs de l’Etats auront également à adopter la nouvelle feuille de route initiée en vue d’accélérer le processus de création de ladite monnaie à l’horizon 2020.  

UEMOA : les banques de l’espace communauté invitées à adopter la norme PCI-DSS

L’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) a invité les banques de l’espace communautaire à s’engager dans le processus de certification de la norme PCI-DSS, devenu « obligatoire », pour garantir la sécurité des consommateurs, rapporte l’Agence de presse sénégalaise. La norme PCI-DSS (Payment Card Industry Data Security Standard) est une norme de sécurité des cartes de paiement dont l’objectif est d’augmenter le contrôle des informations du titulaire de la carte dans le but de réduire l’utilisation frauduleuse des instruments de paiement.