Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 16/08/2017- Niger, Mali, Mauritanie : mines, conventions, Défense, G5 Sahel, référendum, IBK.

Rapport IGE 2013 : quand la SAR finance les voyages ministériels

Niger : signatures de plusieurs conventions minières

Le gouvernement vient de signer plusieurs conventions minières relatives à des permis d’exploration avec des compagnies étrangères, rapporte le site web du magazine Financial Afrik, ce mercredi 16 août 2017.Selon la même source ces conventions ont été signées avec  quatre exploitants miniers que sont le Suisse Endeavour Financial AG, le turc Turquie Afrique Developpement Tad, le canadien Goviex Niger Holding Ltd et le nigérien Jabalur Gold Resources Sarl. Les sites concernés sont situés dans les départements de Tchirozérine et d’Arlit, région d’Agadez au Nord du pays, ainsi que dans les départements de Téra et de Say, région de Tillabéry. Des sites qui regorgeraient entre autres ressources d’importants gisements de charbon, zinc, fer, gaz.

G5 Sahel : l’Onu pour le déploiement de la force conjointe du G5 Sahel

Le Conseil de sécurité de l’Onu a annoncé le mardi 15 août 2017 l’urgence de déployer la force anti-terroriste du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad) dans les zones transfrontalières pour répondre aux « défis » de cette région, selon un communiqué de l’institution.  Cette réunion s’est tenue dans une période «critique » pour le Sahel au lendemain d’un attentat perpétré à Ouagadougou (Burkina Faso), et de deux autres attaques « terroristes » au Mali contre des contingents de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) indique le document.

Mali : le gouvernement « sursoit » à son projet de révision constitutionnelle

Le gouvernement malien a accepté de « sursoir » à son projet de révision constitutionnelle et l’opposition à sa marche prévue ce mercredi 16 août 2017, suite à une médiation des chefs traditionnels et religieux, selon un communiqué de la présidence malienne. « A l’issue de leur rencontre, les familles fondatrices de Bamako et les leaders religieux ont demandé au président de la République de sursoir au projet de révision constitutionnelle et de continuer les concertations afin d’obtenir un consensus. Le président de la République a accepté ces deux doléances » a précisé le communiqué.

Cedeao : la monnaie unique reportée de 7 à 10 ans

La communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a annoncé que la création d’une monnaie unique de la zone sera reportée de 6 à 10 ans, initialement prévue en 2020, selon une annonce du président de la Commission de la Cedeao, Marcelo de Souza. « L’analyse des critères de convergence et de visibilité montre qu’on ne pourra pas aller à la monnaie unique à cette date (2020) » a-t-il précisé, cité par l’Agence Ecofin.

Mauritanie : promulgation de la réforme constitutionnelle

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a promulgué la réforme constitutionnelle issue du référendum du 5 août, adopté à la majorité et supprimant notamment le Sénat, selon une annonce du porte-parole du gouvernement Mohamed Lemine Ould Cheikh, rapportée par l’AFP.