Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 16/10/2017- Ghana, Côte d’Ivoire, Togo, Burkina Faso : agriculture, diplomatie, migration,Thomas Sankara, culture.

Côte d’Ivoire : le syndicat national agricole dénonce le prix faible proposé aux paysans

Le syndicat national agricole pour le progrès en Côte d’Ivoire a lancé ce lundi 17 octobre 2017 un ultimatum d’une semaine aux dirigeants de la filière pour ouvrir une discussion sur les nombreux problèmes qui minent le secteur aux premières heures de la campagne principale 2017/2018. Le syndicat reproche au conseil du café-cacao d’avoir proposé un prix d’achat bord champ peu favorable aux paysans. Le président du syndicat, Koné Moussa, cité par l’AIP a déclaré  que son mouvement se réserve le droit de mener toutes sortes de manifestations revendicatives si aucune suite n’est donnée à la demande d’audience qu’il va déposer ce lundi auprès du conseil du café-cacao.
 
Ghana : visite de travail du président Alassane Ouattara à  Accra
 
Le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a quitté Abidjan, ce lundi 16 octobre 2017, pour Accra au Ghana où il effectuera une visite d’amitié et de travail de 48 heures, a annoncé la présidence ivoirienne. « Cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de fraternité et de coopération entre la Côte d’Ivoire et le Ghana », annonce le communiqué. Un différend frontalier maritime qui a opposé les deux pays, ces dernières années a été récemment soldé devant le Tribunal international de la Mer (TIDM).

Togo : la première édition de la foire internationale du livre de Lomé aura lieu du 10 au 13 novembre 2017
 
La première édition de la  Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé, rapporte le site officiel de la présidence du Togo. Editeurs, distributeurs, auteurs, critiques littéraires et bien sûr lecteurs sont conviés à cette première édition organisée par Steve Bodjona, diplomate de carrière et poète pendant ses loisirs.

Burkina Faso : assassinat de Thomas de Sankara, des marcheurs remettent un mémorandum à la France
 
Des centaines de personnes ont marché à Ouagadougou pour marquer le trentième anniversaire de la mort du capitaine Thomas Sankara, assassiné le 15 octobre 1987 avec 12 autres compagnons d’infortune et réclamer justice pour eux, dans la capitale Burkinabè. Selon l’AIB (agence de presse publique), la marche qui s’est effectuée sur une distance d’environ deux kilomètres, a été ponctuée par un arrêt à l’ambassade de France à Ouagadougou où un mémorandum a été également remis.
 
Afrique : baisse du flux migratoire, selon l’OIM
 
Le nombre de migrants traversant le Sahel vers l’Europe a fortement baissé récemment, a indiqué dans un communiqué l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Selon l’OIM, au 11 octobre 2017, 142.913 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par la mer. Plus de 75% sont arrivés en Italie et le reste est réparti entre la Grèce, Chypre et l’Espagne. A la même date de l’année dernière, ils étaient 318.791.Ce phénomène s’explique notamment par les mesures prises par certains pays africains pour combattre la migration irrégulière, a estimé l’agence onusienne.