Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 20/07/2017- Côte d’Ivoire, Mali, Bénin, Guinée : remaniement, finances publiques, coopération, …)

Côte d’Ivoire : remaniement Hamed Bakayoko devient ministre de la Défense
 
Le Président de la République Alassane Ouattara a procédé le 19 juillet 2017 à un réaménagement du Gouvernement. Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, chef du Gouvernement se voit adjoindre le Portefeuille de ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat. Anciennement ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko est nommé ministre d’Etat, ministre de la Défense. Quand Alain Richard Donwahi se voit attribué le portefeuille du ministère des Eaux et Forêts. Le préfet Hors Grade Sidiki Diakité est nommé ministre de l’Intérieur et de la Sécurité.
 
Mali : levée de 16 milliards sur le marché financier de l’Uemoa
 
L’Etat du Mali a obtenu ce mardi 16,303 milliards FCFA sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) à l’issue de son émission de bons assimilable du trésor à 91 jours, rapporte APA.
 
L’émetteur recherchait 17 milliards FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). A l’issue de l’opération, le montant global des soumissions s’est établi à 23,926 milliards FCFA, soit un taux de couverture du montant mis en adjudication de 140,74%. Le trésor public malien a finalement retenu un montant de 16,303 milliards FCFA. Ce qui donne un taux d’absorption de 68,14%.
 
Guinée : plus de 500 millions de dollars promis par la Banque mondiale
 
La Banque mondiale va injecter 500 millions de dollars dans l’économie guinéenne a annoncé son vice-président en charge de l’Afrique, Makhtar Diop. Selon M.Diop, qui s’exprimait lors d’une visite dans le pays, cette enveloppe financière dégagée sous forme d’aide budgétaire sera investie dans différents domaines en Guinée. Les secteurs prioritaires sont l’énergie, les mines, l’agriculture et les infrastructures, dans le but de créer de l’emploi et des ressources pour des familles pauvres.
 
Bénin : le dispositif anti-blanchiment de capitaux sera évalué en février 2019
 
Le Bénin se prêtera à l’évaluation mutuelle de son dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terroriste, en février 2019, sous la supervision des experts du Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent (GIABA), a annoncé le 19 juillet  à Cotonou, le correspondant national du GIABA au Bénin, Thomas Azandossessi, cité par Xinhua. Selon M. Azandossessi,  « L’évaluation mutuelle d’un pays consiste à vérifier si son dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme est conforme aux normes internationales et est efficace.