Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 23/11/2017- Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Bénin, Sénégal : agriculture, infrastructures, collectivités locales.

Côte d’Ivoire : vers la mise en œuvre de neuf agropoles
 
Le gouvernement ivoirien a annoncé le 22 novembre la mise en place de la deuxième phase du Programme national d’investissement agricole (PNIA), 2018-2025 d’un montant de 11 905 milliards FCFA, rapporte l’Agence de presse sénégalaise. Cette deuxième phase du PNIA réside dans la mise en œuvre de neuf agropoles qui vont couvrir l’ensemble du territoire national, indique la même source.
 
Burkina Faso : baisse de la production céréalière de 0,32%
 
La production céréalière provisionnelle burkinabè de la campagne agricole 2017-2018 est estimée 4 552 273 tonnes, en baisse de 0,32% par rapport à la campagne agricole précédente, rapporte un communiqué d’un conseil des ministres. La campagne agricole, selon le communiqué, a été marquée par « des poches de sécheresse, l’arrêt précoce des pluies, les attaques des nuisibles (chenilles légionnaires, oiseaux granivores … »
 
Bénin : vers la construction d’un port pétrolier et minéralier
 
Le gouvernement béninois a adopté en conseil des ministres un projet de convention pour la construction d’un port pétrolier, minéralier et commercial en eau profonde de Sèmè-Podji et un plan d’actions, de réinstallation et de compensation, selon un communiqué d’un conseil des ministres. Selon le communiqué, ce projet sera « entièrement financé par la société Pic Network Limited et sa filiale Pic International Sa ».
 
Sénégal : le président Sall contre un transfert des terres aux collectivités locales  
 
Le président sénégalais, Macky Sall, a indiqué qu’il n’est pas pour un transfert de la gestion des terres et surtout le droit de bail aux collectivités locales, selon une information rapportée par l’Agence Ecofin. « Je ne vais pas pendre la responsabilité de transférer la gestion terres aux collectivités locales »  dans la mesure où le droit de bail serait transféré aux collectivités locales, a-t-il indiqué le président Sall, cité par la même source.