Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 25 /07/2017- Bénin, Mali, Nigeria, Côte d’Ivoire : hydraulique, pétrole, économie, croissance

Bénin : 50 milliards FCFA pour une fourniture d’eau potable
 
Le gouvernement chinois a accordé un prêt de plus de 50 milliards FCFA au gouvernement béninois pour la fourniture d’eau potable à la population béninoise dans le cadre du Programme d’actions du gouvernement (PAG), rapporte l’Agence béninoise de la presse. « Le programme ambitionne de développer les capacité et de distribution d’eau en milieu urbain, péri-urbain et de 11 800 localités sans aucun point d’eau moderne fonctionnel et 2,7 millions de personnes en milieu urbain et péri-urbain » indique le ministre béninois des affaires étrangères, Aurélien Agbénonci.

Mali : une tentative d’assassinat contre un activiste
 
Un activiste et chroniqueur malien, Madou Kanté dit « Maréchal Madou » a été victime d’une tentative d’assassinat à Bamako dans la nuit du lundi 24 au mardi 25 juillet 2017, rapporte l’AFP. « Maréchal Madou était vers 1 heure du matin dans sa voiture lorsqu’un individu a tiré à bout portant sur lui à Bamako » indique un membre de sa famille, cité par la même source.

Nigeria : un oléoduc de pétrole brut fermé  
 
Le pétrolier anglo-néerlandais Shell a fermé un oléoduc-clé d’approvisionnement en pétrole brut dans le sud du Nigeria en raison d’une fuite, annonce un communiqué ce mardi 25 juillet 2017 de la compagnie. « Des efforts sont en cours pour une visite d’enquête conjointe pour déterminer la cause de la fuite et la réparation de l’oléoduc » souligné le document, cité par l’AFP.

Côte d’Ivoire : une croissance PIB attendu à 7%
 
La croissance de la Côte d’Ivoire devrait atteindre les 7% du Produit intérieur brut (PIB) en 2017 pour converger autour de 6,5% en 2018-2019, selon un rapport de la Banque mondiale publié ce lundi 24 juillet 2017.  Les perspectives économique du pays sont « favorable » mais le pays reste « vulnérable aux chocs extérieurs et apparaît exposé à un risque d’instabilité sociale et politique suite aux revendications des militaires et d’une partie de la fonction publique » indique le document.