Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 26/05/2017- (Sénégal, Mali, Togo, Burkina Faso : transport urbain, grève, médias, régulation, finances publiques… )

Sénégal : la Banque mondiale accorde 184 milliards au sous-secteur du transport urbain

Le Groupe de la Banque mondiale a approuvé, le 25 mai 2017 à Washington (Etats-Unis), le financement du Projet pilote de système de bus rapides sur voie réservée à Dakar (BRT) pour une enveloppe de plus 184 milliards  FCFA, rapporte l’APS.
 
Le BRT qui va faciliter la mobilité urbaine, le déplacement de 300.000 passagers par jour va « réduire de près de moitié la durée des trajets dans les transports publics, entre la préfecture de Guédiawaye et la gare routière de Petersen dans le centre de Dakar (18,3 kms) aux heures de pointes », renseigne un communiqué du Groupe de la Banque mondiale.
 
« Le BRT améliorera substantiellement les conditions de déplacements dans l’agglomération dakaroise qui compte actuellement 3,5 millions d’habitants et qui devrait en avoir 5 millions en 2030 », a noté Mansour Elimane Kane, ministre sénégalais des infrastructures, des transports terrestres et du Désenclavement.
 
Mali : La grève des routiers provoque une pénurie de carburant

Beaucoup de stations-services de Bamako et de l’intérieur du pays sont à sec. La grève du Syndicat national des chauffeurs et conducteurs routiers du Mali (Synacor) en cours depuis le lundi 22 mai 2017, a provoqué une pénurie de carburant. Entre autres revendications, le syndicat des chauffeurs et transporteurs routiers  réclame notamment la relecture de la Convention collective des chauffeurs et conducteurs routiers.

Togo : le journal ”La Nouvelle” suspendu pour un mois de publication

Le journal togolais ”La Nouvelle” a été suspendu pour un mois de publication par la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) pour ”manquement professionnels graves et publications d’images choquantes”, selon un communiqué public de l’instance de régulation.Le journal ”La Nouvelle” dans sa parution ”N* 0021 du 15 mai 2017” a publié des informations en violation de « la dignité humaine, de la sauvegarde de la paix, de l’ordre public et de l’unité nationale, des impératifs de la défense nationale, de la déontologie en matière d’information et de la communication », précise la même source. 

Burkina : 2346,5 milliards FCFA d’encours de la dette publique

L’encours de la dette du Burkina Faso s’élève à 2346,5 milliards FCFA fin septembre 2016 contre 2302,4 milliards FCFA fin août 2016, rapporte l’Agence de presse africaine. Cette hausse de 44,5 milliards FCFA (19%) s’explique par les augmentations de la dette intérieure et extérieure. Ces deux composantes sont respectivement passées de 0,4% et 5,9% rapport à fin août, souligne la même source
 
Sénégal : 13 883 personnes arrêtées en trois mois

La police nationale sénégalaise a interpellé en trois mois (janvier-mars 2017) 13 883 individus dont 116 étrangers pour diverses infractions, selon un rapport du 1e trimestre de la police sur la délinquance, relayé par l’Agence de presse sénégalais. Les services de la sécurité publique souligne avoir interpellé de janvier mars 2017, 13 883 personnes parmi lesquelles 116 étrangers arrêtés pour divers délits et encaissé 94 056 000 FCFA pour amande, indique la même source.