Les brèves en Afrique de l’Ouest à 13H00 GMT- le 27/04/2017 (Côte d’Ivoire, Sénégal, Burkina Faso, Niger : verdict, Hissène Habré, eurobond, administration, santé…)

Côte d’Ivoire : Vers le lancement d’un 3ème eurobond

Le gouvernement ivoirien s’apprête à lancer un troisième eurobond afin de lever milliard de dollars, rapporte Agence Ecofin, ce jeudi 27 avril 2017. Selon la même source, cette émission sur le marché international de la dette, la première depuis 2015, permettra au gouvernement du président Alassane Ouattara de financer plusieurs projets d’infrastructures.

En attendant un communiqué officiel du gouvernement, l’eurobond d’une maturité de 10 ans, devrait être lancé entre juin et juillet 2017. Précédemment l’Etat ivoirien avait levé deux eurobond dont 750 millions de dollars en 2014 et 1 milliard de dollars en 2015.

Sénégal : perpétuité confirmée pour Hissène Habré

Le tribunal spécial africain ayant jugé à Dakar l’ex-président tchadien Hissène Habré a confirmé ce jeudi 27 avril 2017 en appel sa condamnation à la prison à vie, prononcée en 2016, pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre.

La Cour d’appel « confirme la décision »sur les crimes de guerre, crimes contre l’humanité et crimes de torture rendue en mai 2016, a déclaré le président de la Cour, le magistrat malien Wafi Ougadèye, en l’absence de l’accusé. M. Habré a en revanche été acquitté de l’accusation de viol.  

Burkina Faso : démission du directeur de la Police

Le Directeur général de la police nationale du Burkina Faso, Lazare Tarpaga a démissionné de son poste, informe le gouvernement dans le communiqué du conseil des ministres du 26 avril 2017.

Il ya quelques jours, des éléments de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) se plaignant d’un manque de transparence dans la gestion de leurs primes, avaient exigé le départ de M. Tarpaga.

Niger : Hépatite E a fait 25 morts dans le sud-est (MSF)

Une épidémie d’hépatite E a fait 25 morts dans des camps de réfugiés à Diffa dans le sud-est du Niger, a indiqué, l’Ong Médecins sans frontières (MSF) qui met en cause  la mauvaise qualité de l’eau et une mauvaise hygiène.

Entre décembre 2016 et le 23 avril 2017, 25 femmes enceintes sont décédées sur 135 cas d’hépatite identifiés à Diffa, déplore MSF dans un communiqué.